Résumé de match

FC Saint-Sulpice IIA – FC Lonay III

MARDI 28 OCTOBRE 2014 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Score: 2-1

Composition:

T: Axel, David, Pipo, Arno, Evan, Yannick, Hervé, Loïc, Nico Z, Simon, Alex J. (c)
R: Pickachu, Alex K.

Résumé

«Le derby des éternels amis » a tourné dimanche matin en faveur du FC Saint-Sulpice IIA, grand vainqueur (2-1) du FC Lonay III, dans une rencontre qui a tenu l’assemblée en haleine jusque dans les derniers instants de la partie. Le résultat final aurait pu être totalement différent cependant des décisions contestables du directeur de jeu ont permis aux Reds de Blaise Jotterand de s’imposer difficilement, face à une vaillante équipe de Lonay. Equipe qui ne s’est jamais laissée abattre malgré un but refusé (pourtant valable), un pénalty loupé et un gardien de grande classe du côté du FC Saint-Sulpice.

1er mi-temps

Il faut l’avouer le FC Saint-Sulpice débute la rencontre dans une configuration peu connue. Simon Duvoisin et David Burnier en pointe de l’attaque, Arno mué en défenseur central en lieu de place de Bastien Berges et Axel qui retrouve sa place dans la cage, voici pour les plus gros changements dans la composition de base. Uli tient également à souligner l’absence de plusieurs joueurs importants dans l’équipe. Uli pense à Nico, Benji, Pierre, Jack, Joël, Antoine, sans oublier les autres joueurs éloignés du terrain pour d’autres motifs.

D’entrée de jeu, les reds vont immédiatement lancer les hostilités et jouir d’une réussite après seulement une minute de jeu. Le ballon navigue dans l’arrière garde des visiteurs, Yannick est le plus prompt à réagir et d’une frappe lourde parvient déjà à donner une longueur d’avance au FC SSS. Guy Vuilliemin est battu et le FC Lonay ne peut que constater les dégâts. FC SSS eins, FC Lonay null, Danke, Bitte !!!

Ce début de rencontre est clairement à l’avantage des Serpelious. Un jeu simple, court qui met à mal la défense adverse. Avec l’aide de beaucoup de mouvements sans ballon, les reds atomisent leur adversaire en leur faisant participer à un marathon matinal. D’ailleurs, Dude, Simon et Hervé auront l’occasion de conclure la rencontre après seulement quelques minutes au compteur mais rien n’y fait pour le moment, la réussite n’est pas au rendez-vous.

Et comme très souvent dans le football amateur, la domination ne peut être que partielle voir non-continuelle ou non conventielle. Le FC Lonay reprend du poil de la bête en se projetant plus rapidement vers l’avant et tout ceci en usant de la longue balle. La défense des reds est gênée par la vivacité de l’attaquant de pointe mais tient bon grâce à l’excellent gardien qu’est Axel.

A force de subir, les reds vont devoir capituler quelques minutes après la première réussite. L’alignement défensif n’étant pas un gage de confiance à ce moment de la partie, le FC Lonay va en profiter. Un ballon dans le trou, l’attaquant qui peut, avec un énorme plaisir, s’en aller affronter Axel en face à face. Malin, l’attaquant conclut cette action sans trembler et permet au FC Lonay d’égaliser dans cette opposition.

Le FC Saint-Sulpice remet le couvert. Beaucoup plus hauts sur le terrain, avec un pressing constant sur la défense adverse, le FC SSS se rapproche de plus en plus de la cage défendue par Guy. Alex J., Simon et Yannick se tentent à la frappe cependant leur essais ne donnent pas grand-chose. Dommage !

A force de ne rien lâcher, les reds vont être récompensés !!! Quel travail de récupération de David Burnier dans les 20 derniers mètres adverses. Notre Dude national récupère le cuire, le lâche à côté sur Hervé qui d’un simple extérieur du pied trouve Simon à l’entrée des 16 mètres pour le 2 à 1. Le FC Saint-Sulpice reprend un avantage certain au score. FC SSS zwei, FC Lonay eins, Danke, Bitte !!!

La fin du match reste équilibrée cependant nous allons assister à un fait de jeu qui aurait pu changer la donne et pas qu’un peu… Suite à un débordement sur la gauche d’Axel, l’ailier se joue de la défense, longe la ligne de but et effectue un centre que l’attaquant peut reprendre victorieusement. Malheureusement pour nos adversaires, l’arbitre annule ce but pourtant clairement valable. La position de hors-jeu de l’attaquant (sur un centre en retrait, au passage) aurait sonné le glas du FC Lonay. Mais laquelle ? Incompréhension, arnaque ou vole, tels sont les termes que notre adversaire auraient pu utiliser après cette énorme erreur arbitrale.

2ème mi-temps

Après 45 minutes de jeu, le FC SSS est devant au tableau d’affichage mais devra se méfier du retour des vestiaires. Le FC Lonay n’a pas dit son dernier mot et cette seconde période vaudra son pesant de cacahuètes… Nous revoilà en seconde période où le FC SSS est à nouveau le premier à se ruer à l’offensive. Malgré tout, d’énormes espaces commencent à se créer entre les lignes, le jeu devient un peu plus haché et les deux équipes ne font aucunement de la figuration. C’est un combat d’hommes, de vrais !!!

Le FC Lonay reste proche du KO cependant les serpelious se heurtent toujours à leurs derniers gestes qui daignent conclure ces innombrables occasions. Et comme en première mi-temps, le FC Lonay va retourner la situation pour enfin se projeter devant la cage d’Axel. Notre goalie sort le grand jeu en déviant les essais adverses et de quelle manière !!! Prenons l’exemple du coup-franc qui partait dans le petit filet. Sans un bond de félin, le ballon aurait terminé au fond des filets. Axel sort le grand jeu et tout cela pour le plus grand plaisir de ces coéquipiers.

Nous jouons la 68ème minute et le FC Lonay va à nouveau subir une injustice… L’attaquant se présente seul face à Axel, une feinte, un ramassage en règle de notre gardien (l’attaquant reste à terre), le ballon reste en jeu puis un joueur de Lonay ayant suivi l’action conclut d’un tir qui termine au fond des filets. Comble de malchance, l’arbitre ayant déjà désigné le point de pénalty, la réussite est annulée. Le maître du jeu se dirige en direction d’Axel pour lui offrir…. Un carton jaune seulement. Pour une faute de dernier recours, ce n’est pas cher payer… Jack a connu le même sort la semaine dernière mais la conclusion est cette fois-ci différente. Sur le pénalty, Axel le grand part du bon côté et dévie l’essai. Le FC Saint-Sulpice a eu chaud, très chaud mais reste en pole position au tableau d’affichage.

Dans une fin de rencontre où chacune des deux équipes durcit le jeu avec des fautes parfois à la limite de la pendaison, où les occasions pleuvent (Le FC Lonay touchera encore le poteau) le score ne bougera plus. La malédiction de 1964 (nous n’avons pas toujours remporté la victoire face au FC Lonay) est enfin brisée ! Uli tient à féliciter toutes l’équipe de la 2 pour cette victoire importante face à un concurrent direct aux premières places. Le premier tour touche à sa fin, il est maintenant temps pour nos guerriers de profiter de ses quelques mois pour se ressourcer. Spéciale dédicace à Blaise pour sa bonne humeur légendaire et pour les 2 combines d’après-match.

Evénements de match:

• Malgré le changement d’horaire, la Pokeball de Pickachu ne s’est pas ouverte à temps pour l’heure du rendez-vous.

• Le chiffre 4 voir 5 ou peut-être 6… : Comme le nombre de Capitaine désigné depuis le début de la saison en 2ème équipe.

• Simon laissait entendre avant la partie que le record de buts de Benji sera largement dépassé aujourd’hui et ceci sans le moindre effort. Cela reste de la théorie…

• On se demande quand est-ce que la statue d’Axel sera érigée au Stade du Laviau ? Tellement il a été exceptionnel tout au long de cette rencontre.

• Arno n’aime pas jouer le hors-jeu.

• Yannick nous a gratifiés, à plusieurs reprises, de son crochet ravageur. Décidément, tout est bon dans le Yannick :-)

• La cheville de Loïc n’est ni en plastique, ni malléable.

• Note pour plus tard, Alex K. n’est pas aussi rapide qu’Usain Bolt

• Dude s’est retrouvé à la pointe de l’attaque. Chose qui n’était jamais arrivée durant sa longue carrière. Mais comment diable la IIA de Saint-Sulpice a réussi a arraché Marouane Fellaini de Manchester ? En passant par le même coiffeur ?

• Hervé nous a prouvé qu’il avait du Di Meco en lui. Une course d’élan, un tacle de 3 mètres de haut et qui plus est par derrière. Résultat : Aucune faute, un ballon récupéré et pas d’ambulance a appelé.

• Chose habituelle maintenant, la 3ème mi-temps s’est terminée au Cabanon d’Uli avec une partie de l’équipe, avec deux fondues aux champagnes, du liquide de récupération et le tout dans une superbe ambiance. Fort Messieurs !!!!

Bilan:

Dans une rencontre acharnée, nous avons su montrer les crocs au bon moment et tenir notre bout d’os au point de tenir 95 minutes durant. (Bon pour le physique, ça…) Il faut avouer que nous avons galvaudé beaucoup d’occasions qui nous auraient permis de nous mettre à l’abri plus rapidement. Globalement, les joueurs présents ont su se sublimer pour offrir 3 points à cette belle 2ème équipe du FC Saint-Sulpice. Il faut également le noter, encore une fois, l’écrire voir même le crier sur les toits mais Axel a été l’élu de cette opposition. Sans son apport, ses plongeons de haute voltige et ses mains de fer, ce dernier succès du 1er tour ne nous permettrait pas de nous retrouver à seulement 7 points des leaders. Une bonne ambiance, un vrai état d’esprit et une amitié forte tels seront les ingrédients nécessaires si nous voulons atteindre nos objectifs mais pour cela, je crois que nous sommes sur la bonne pente. N’oubliez pas que le championnat est long, que des confrontations directs seront encore aux programmes donc jouer les premières places reste encore dans nos cordes. Mais pour cela, le travail de préparation sera très important. Looser ? NON !!!

Je tiens personnellement à remercier tous les joueurs de la deux pour l’accueil, pour leur sympathie et leur franche rigolade qui fait penser à Uli que dans le football de talus certaines valeurs sont plus importantes que d’autres !!! Le prix à payer pour se faire plaisir, il n’y en a pas… pour le reste, il y a Mastercard !!! Allez les amis, tchao, bonne !!!


Partagez sur les réseaux sociaux