Résumé de match

FC GB II l'emporte 0 - 4

LUNDI 23 MARS 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Avant de débuter son fameux article, Uli tient tout d’abord à remettre quelque peu l’église au milieu du village de Saint-Sulpice. Le FC SSS ayant subi beaucoup de changements positifs en interne durant la trêve hivernale, Uli est heureux de crier haut et fort que notre association de football réacquiert ses valeurs d’autant. Le FC Saint-Sulpice se veut un club familial où des personnes honnêtes travail main dans la main pour le bien de ses licenciés, où les repas de haut standing ou orgies ne sont plus d’actualités, où les mensonges, les coups bas et les menaces ne sont pas légions. Bref, vous l’aurez compris, le tsunami du premier tour est enfin oublié (même si certains stigmates sont encore présents) et le calme est revenu du côté du Laviau pour le plus grand bonheur de tous. Pour l’anecdote, Uli était heureux hier après-midi d’apercevoir d’anciens supporters ayant préférés déserter le Laviau au 1er tour que d’assister aux pitreries du Cirque Knie. Uli est fier et enchanté de la tournure des événements et remercie toutes les personnes de notre association pour ce grand changement qui ne peut que redorer le blason du FC Saint-Sulpice. Fini le recyclage !

Passons au football… Ce week-end était placé sous le signe de la reprise du championnat de 3ème ligue. Au niveau de l’effectif de la première équipe du club, de grandes modifications ont été apportées. Place à la jeunesse, à la reconstruction et exit les pompons à bonnet cher payé. 12 départs (dont certains regrettables) pour 10 arrivées. Autant dire qu’il faudra un peu de temps à chacun pour prendre leur marque dans cette nouvelle équipe et enfin revoir le FC SSS au sommet de son art. Vous l’aurez compris, hier après-midi, les Serpelious avaient le plaisir de recevoir un club dont les valeurs humaines sont également aussi importantes que le football, le FC Genolier-Begnins II de Wils Rochat. Allons-nous revivre le même duel qu’au premier tour ? Malheureusement ou heureusement cela n’est pas une certitude.

1er mi-temps

Il ne fallait pas arrivé en retard pour le coup de sifflet initial car tout va aller très vite dans ce duel. La rencontre débute sur un bon rythme pour un match de reprise, les deux équipes sont concentrées, suivent les consignes tactiques des entraîneurs et il ne faut attendre que 3 minutes avant d’apercevoir la première réussite dans cette opposition. Un coup franc désaxé sur la gauche de Julien Delatour qui fera mouche. L’artificier Gafur Uruqui enveloppe son ballon au premier poteau, un rebond vicieux juste devant le portier adverse et le cuire fini au fond des filets. C’est le 0 – 1 pour le FC GB II.

Les premières minutes sont indéniablement à l’avantage des visiteurs qui effectuent un fort et haut pressing sur la défense du FC SSS. Les serpelious sont empruntés et subissent clairement ce début de rencontre. Malgré cela, les occasions ne pleuvent pas d’un côté comme de l’autre.

Sur sa seconde occasion de la rencontre, le FC GB II va doubler la mise sur un nouveau coup de pied arrêté. Les visiteurs obtiennent un corner. Mariotti esseulé de tout marquage parvient à claquer une tête magistrale pour le 0 – 2. A noter, l’excellent corner botté par... Gafur Uruqui, encore lui ! Clairement, cette entrée en matière du FC SSS n’est pas gage de sécurité pour le reste de la rencontre. Après 13 minutes de jeu, les visiteurs mènent donc de deux longueurs au tableau d’affichage.

Après cette seconde réussite, le FC SSS change de tactique et reprend quelques couleurs grâce au gros travail des deux milieux récupérateurs que sont Jordi et Tejsir. La rencontre redevient équilibrée cependant le FC GB II est toujours plus enclin à se porter devant la cage adverse. Heureusement, lors de la 16e minute, David Burnier peut sauver son équipe. Sur un centre du côté droit, notre défenseur peut intervenir dans les airs avant que Murith ne puisse sonner le glas de cette rencontre. Belle et importante intervention de notre latéral.

Décidemment, et il faudra retenir aujourd’hui que les ballons arrêtés ont été importants, la fine gâchette qu’est Gafur Uruqui va en remettre en couche sur un coup franc obtenu à 30 mètres des buts adverses. Le n°5 du FC GB II pique son ballon pour Gabriele Bianchi qui, malgré un cafouillage à l’entrée des 16 mètres, parvient à glisser le ballon au fond des filets. Sur sa 3ème véritable occasion, le FC GB II s’envole dans ce duel. 0 – 3.

L’intensité du jeu descend d’un cran, le FC SSS commence à trouver des espaces qui leur permettent de jouer moins horizontalement qu’en début de partie. Alors que l’arbitre oublie de siffler un pénalty en faveur du FC SSS suite à une acrobatie de Stefano Pisaturo dans ses propres 5 mètres (lors de sa chute, le ballon touche sa main mais l’arbitre dira à Uli : Il y a main mais pas faute…), c’est toujours le FC GB II qui est à l’attaque. Ce diable de Mariotti a failli surprendre Julien Delatour sur une grosse frappe à 25 mètres. Le ballon frôle la transversale. Le FC SSS a eu chaud, très chaud.

Avant la pause, les locaux vont se créer une énorme occasion par l’intermédiaire de Benjamin Pittet. Après un magnifique travail préparatoire de José Da Silva qui réussi à mettre dans le vent quelques défenseurs, ce dernier décale Benji qui s’essaie à la frappe cependant son essai passe par dessus. Il y avait peut-être mieux à faire pour notre attaquant.

Il n’y aura plus rien à signaler dans cette fin de première période où le FC GB II possède 3 longueurs d’avance sur un FC Saint-Sulpice payant très cher ses errances de marquages. Il sera difficile pour nos Serpelious d’hausser la tête après ce départ catastrophique. Mais qui sait, le football reste le football et Uli d’espérer une meilleure deuxième période.

2e mi-temps

Pourtant, ce début de seconde période est à l’inverse de la première. Après quelques remaniements dans le onze de base, le FC SSS parvient à aborder cette nouvelle mi-temps d’une autre manière. Plus haut sur le terrain, plus proche des hommes en phases défensives, les Serpelious sont dominateurs dans le jeu et veulent montrer un autre visage. Cependant, c’est toujours le FC GB II qui reste le plus dangereux devant la cage de Julien Delatour.

Gabriele Bianchi, toujours sur corner, est proche d’infliger une correction au FC SSS. Sa reprise de la tête frôle la latte et termine derrière les filets. Le nouveau rentré Higgins Alexander se heurte à Julien Delatour. Le dernier rempart des Serpelious sort une jolie claquette sur cette frappe proche et puissante.

Le FC Saint-Sulpice peine à s’approcher de la cage adverse. Malgré de bons techniciens à la relance, José Da Silva et Benjamin Pittet sont esseulés à la pointe de l’attaque et ne peuvent faire des miracles à eux tout seul. Le FC GB II remet la compresse cependant les attaquants sont quelques peu maladroits dans la finition. Gashi et Bianchi avaient l’occasion de tuer la rencontre par plusieurs fois mais ne peuvent que constater leur loupé.

La nervosité prend le dessus et c’est presque logiquement que le FC SSS finira cette rencontre à 10 contre 11. Avec plus de 5 fautes en l’espace de 10 minutes, (et ayant subi quelques coups à la limite également) Virgile Anoz sera averti par 2 fois et se verra renvoyer au vestiaire. Les affaires sont mal barrées pour le FC SSS.

Et la sanction ultime tombera lors de la 78e minute de jeu, lorsque l’arbitre dû avaler son sifflet. David Burnier en possession de la balle se fait rudoyer légèrement et intelligemment par Gashi qui ne rate pas l’occasion d’enfoncer le clou et d’inscrire la 4ème réussite pour le FC GB II.

Malgré une dernière occasion pour les visiteurs où Julien Delatour dû user de sa détente pour détourner le ballon, le score ne bougera plus. Logiquement, le FC GB II l’emporte dans ce duel et ce donne un peu d’air sur la barre des reléguables. Bravo à notre adversaire du jour pour cette victoire méritée.

Pour le FC SSS l’essentiel est ailleurs. Uli tient à le noter encore une fois, la sérénité retrouvée dans notre club est la chose la plus importante !!! Nous pouvons pratiquer notre sport favori avec plaisir et de savoir également que notre club est géré de manière optimum depuis ces changements en interne est une excellente chose !!!

Prochain rendez-vous, dimanche prochain à Gingins dès 15h30.

Messieurs, Mesdames, et autres… L’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

Impressions des acteurs de la rencontre

Wils Rochat (Entraîneur FC GB II) : Le résultat (je suis même étonné du score) ainsi que la prestation de mes joueurs sont hyper positifs pour la suite du championnat. Après une préparation hivernale où mon groupe n’a quasi pas changé et où les résultats des rencontres amicaux ont été à la hauteur de mes espérances (6 matchs pour 6 victoires), le contenu du jeu lors de ce duel a été bon. Nous avons également beaucoup travaillé les balles arrêtées et je suis très content du résultat (3 buts aujourd’hui). Nous allons prendre match après match pour tenter de maintenir le FC GB II en 3ème ligue et pouvoir intégrer des juniors lors du prochain exercice.

Thomas Duvoisin (Capitaine FC SSS) : Nous avons été bien en place la plus part de la rencontre mais il manque de l’engagement offensivement. Il nous faut plus de mouvement transitoire pour se projeter devant le but adverse. Nous avons payé cher nos lacunes sur les coups de pied arrêté avec 3 buts encaissés rapidement. Le point positif est que cette nouvelle équipe est soudée et prête à faire de gros efforts. Ca va aller de mieux en mieux.

Les étoiles d’Uli

1. Gafur Uruqui (N°5 FC GB II) / Uli connaissait la précision des coups de pied arrêté de David Beckham et a pu se rendre rapidement compte que Gafur Uruqui n’a rien à envier aux spécialistes. Que se soit sur coup franc ou corner, le n°5 du FC GB II a délivré des caviars. Buteur sur l’ouverture du score, Gafur a été l’artificier de la rencontre.

2. L’équipe du FC GB II / Combatif dans tous les secteurs de jeu, jouant un football simple et assez joli a regarder et ayant infligé 4 buts à son adversaire du jour, l’équipe du FC GB II mérite cette distinction. Bravo à eux et bonne suite de championnat !

3. Thomas Duvoisin (N°16 FC SSS) / Toujours bien placé, impérial dans les duels, bon à la relance, Thomas Duvoisin nous a livré une très bonne copie hier après-midi au sein de la défense du FC SSS.

12ème journée de championnat

FC Saint-Sulpice – FC Genolier-Begnins II 0-4 (0-3)

Buts : 3e Uruqui, 13e Mariotti, 21e Bianchi, 78e Gashi

Carton jaune : Garrigos, Bianchi
Carton rouge : 73e Anoz (2 cartons jaunes)

Equipe : Delatour, Duvoisin T., Miranda (80e Miocevic), Duvoisin S., Burnier (80e Costa), Garrigos, Pittet, Taci, Anoz, Martini (46e Shala), Da Silva J.
Non rentrés : -

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Kalimashi, Famiglietti, Da Silva M., Perret (Blessés), Cuny (Suspendu), Caudrelier (Vacances) et Jaquier, Pallant (Travail).


Partagez sur les réseaux sociaux