Résumé de match

Saint-Sulpice a lutté mais a chuté

JEUDI 30 AVRIL 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Une première période très équilibrée grâce à l’engagement physique et une volonté de fer des locaux. Un marquage défensif hésitant permettant au FC SLO II d’enquiller 4 réussites à un Julien Delatour d’exception (cela aurait pu être encore plus sévère si notre portier n’avait pas sorti le grand jeu). Et une défaite somme toute logique face à un cador du groupe 1 de 3ème ligue. Voici le résumé de la rencontre entre le FC Saint-Sulpice et le FC Stade-Lausanne-Ouchy II écrit par le retour du Jedi, Uli Hoengaardeness.

Avant de débuter ce monologue, Uli tient à féliciter le club du FC Saint-Sulpice. Lors de cette journée quelque peu spéciale (5 équipes actives du club jouaient à domicile ce dimanche), le nouveau comité a eu la très bonne idée d’organiser un repas familiale en regroupant tous les amoureux du club. Des parents de juniors, jusqu’aux amis du FC SSS, tout ce beau monde se sont joints à cette invitation pour une agape de qualité. Une vraie réussite car plus de 140 personnes ont eu la chance de goûter au fameux rôtis préparer à cette occasion. Merci à vous tous pour votre présence remarquée qui redore le blason d’un club où le narcissisme d’une personne avait pris le dessus sur les vraies valeurs de notre association. Quelle réussite à nouveau !!!

Revenons à notre ballon rond (pas de blanc pour une fois) et plus particulièrement sur cette rencontre de dimanche. Coté du FC Saint-Sulpice, l’important était de défendre avant tout pour contrecarrer les plans de l’équipe adverse et faire douter son adversaire tout en abusant des espaces laissés vacants. De l’autre côté, l’objectif était simple, remporter les 3 points afin d’enchaîner avec une 5ème victoire d’affilée lors de ce second tour et permettre au FC SLO II de conserver sa place de leader.

1er mi-temps

Plus enclin à combattre l’adversité, avec des hommes superbement bien regroupés au milieu de terrain, le FC Saint-Sulpice démontre une envie de chien enragé lors de ce début de rencontre. Jordi Garrigos et Tejsir Teci sont attentifs et raclent le milieu de terrain. Pour preuve, en ce début de rencontre, 6 tacles appuyés mais corrects sont à mettre à l’actif de nos milieux récupérateurs. Uli en a la larme à l’œil…

Le SLO II peine à trouver des solutions malgré une conservation du ballon à faire pâlir le FC Barcelone. Cependant, c’est bien le FC Saint-Sulpice, après 7 minutes de jeu, qui obtient la première occasion de cette rencontre. Le lointain coup-franc de Jordi Garrigos trouve la tête de Benjamin Pittet dans la surface de réparation. Malheureusement pour le top modèle du FC SSS, sa reprise frôle l’arête extérieure de la lucarne. Uli a vraiment eu très peur pour Benji lors de cette occasion. Sa coupe de cheveu reste intact, ouf !

Uli sent une certaine tension voir de la nervosité dans les rangs adverses. Nous jouons la 10ème minute, suite à un drible Ronaldesque, mettant dans la semoule son adversaire direct, Virgile Anoz déborde sur son côté gauche. S’en suit un contact d’hockeyeur avec le défenseur Martin Kellenberger et l’arbitre décide de sanctionner le défenseur Lausannois. Petit et léger coup de gueule de l’adversaire contre le dictateur de jeu pour cette sanction méritée. D’ailleurs, et là Uli s’accorde à dire qu’il n’y avait pas matière à fouetter un chat, seulement 2 minutes après le premier avertissement, le maître du jeu ressort un second carton jaune pour l’adversaire. A nouveau un défenseur… Au tour de Charles Bourloud d’écoper d’une sanction cette fois-ci non justifiée. La tension monte d’un cran mais le duel entre les deux équipes reste très Fair-Play.

Sur le coup-franc, Jordi Garrigos excentré tente de trouver une tête Serpelious dans la surface de réparation. Tashin Sahingoz, le portier Lausannois, doit intervenir des poings et repousser le cuire en dehors de ses 16 mètres. Malheureusement pour lui, Tejsir Teci, à l’affut, reprend le ballon d’une volée écrasée que le portier adverse peut finalement capter dans ses bras. Belle occasion pour les hommes de Jean-Michel Perret.

Après ce premier quart d’heure voir même une grosse vingtaine de minutes, le FC SLO II surprend un peu Uli par son manque d’inefficacité offensive (ne vous inquiétez pas, ça va venir), par son manque de précision dans les transitions mais Uli sent que certaines individualités sont bien présentes dans cette jeune équipe. Alejandro Cuba, Alexandre Badibanga et Pierrot Mizero sont des atouts qui feront parler d’eux un peu plus tard dans cette partie... Du côté du FC Saint-Sulpice, mention excellente aux joueurs du milieu du terrain récupérant énormément de ballon à l’adversaire. Les locaux sont devants pour le moment, ne se montrent aucunement timide et prouvent qu’il y a de la qualité dans cette effectif.

Il faut attendre la 23ème minute pour enfin voir Julien Delatour en action. Sur un corner adverse, le ballon naviguant dans la surface de réparation des Serpelious après un cafouillage, Raphaël Markwalder très réactif est proche de l’ouverture du score. Sa reprise à bout portant est repoussée magistralement du genou par le dernier rempart du FC Saint-Sulpice. On était proche de l’ouverture du score, ouf !

Les visiteurs passent la vitesse supérieure. 4 occasions en l’espace de 4 minutes dont la plus grosse sur Corner où le coup de boule de Raphaël Markwalder passe un rien à côté du poteau. A noter, la première acrobatie d’Alejandro Cuba qui voit son essai filer droit par-dessus la cage de Julien Delatour. Uli a bien dit la première mais pas la dernière.

Les petits détails ont leur grande importance. Le FC Saint-Sulpice va l’apprendre à ses dépens. Suite à plusieurs erreurs défensives, Uli pense à des erreurs de relances, des contrôles mal maîtrisés ou à des errances de placement, le FC SLO II va ouvrir la marque sur corner. Le cuire transperçant toute la défense, Simon Duvoisin enfile son premier but du 2ème tour. Et oui, il fallait être attentif car ce n’est nullement Alexandre Badibanga ou un autre joueur mais bien le défenseur des Serpelious qui subit le rebond étrange et qui pousse le cuire au fond des filets. Le FC SLO II prend une avance importante au tableau d’affichage.

Les deux changements effectués, suite à des blessures, ont déstabilisé l’organisation des Serpelious. Avec moins de rigueur défensive lors de la perte du ballon, surtout dans un couloir, cette fin de rencontre est clairement à l’avantage des visiteurs. Ces derniers auront encore une occasion mais l’attaquant, sur un tacle glissé, voit son essai finir dans les nuages.

A la pause, les visiteurs mènent d’une longueur face à un FC Saint-Sulpice pouvant être fier de cette entrée en matière. Les serpelious n’ont pas fait que de défendre, ils ont également eu des occasions de mettre à mal cette sympathique équipe du FC SLO II.

2ème mi-temps

La seconde période débute de la manière que la fin de première mi-temps avec un SLO II omniprésent sur tous les ballons. D’ailleurs, après quelques secondes, Julien Delatour doit s’étendre de tous ses membres pour dévier un ballon vicieux qui prenait la direction du petit filet. Les Serpelious peinent à développer du jeu, sortent de leur zone avec des longs ballons et n’arrivent guère à construire du jeu. Cela tourne presque au récital…

Et la seconde acrobatie du jour d’Alejandro Cuba va faire mouche. Sur une énorme, et le mot est petit, erreur de marquage, le n°21 Lausannois est libre et esseulé dans la surface de réparation. Une envolée spectaculaire, un ciseau et le ballon est au fond des filets. Superbe, magnifique but pour cet excellent joueur. Le FC SLO II s’envole dans cette partie.

Comme expliqué, le foot est également une question de concentration et de placement 90 minutes durant. Le troisième but des visiteurs va à nouveau nous le prouver. Toujours ce diablotin d’Alejandro Cuba à la mitraillette. Alors que le n°21 avait 5 mètres de retard sur son défenseur direct, le vigousse attaquant rattrape son retard, pousse légèrement son ballon et ceci malgré un tacle du défenseur, et conclut cette action dans le petit trou de souris laissé vacant par Julien Delatour. La rencontre est pliée à ce moment-là ce dit Uli.

Et non ! Car le FC Saint-Sulpice a du caractère. Uli avait omis de mettre en lumière le n°7 des Serpelious José Da Silva. Possédant une technique à couper le souffle, le petit lutin Portugais du FC Saint-Sulpice s’en va de son festival. Bien servi par Madjid Pallant, José amorti, feinte ces défenseurs pour une finition comparable aux grands attaquants. Un lob magique à 20 mètres qui remet le FC Saint-Sulpice dans le bon rail. FC Saint-Sulpice eins, FC SLO II drei, Danke ! Bitte !

Comme annoncé en préambule, Julien Delatour réalise des miracles dans sa cage. Toujours bien placé sur sa ligne, le dernier rempart repousse le KO par plusieurs arrêts assez incroyables. Le FC SLO II va tout de même obtenir une dernière réussite par l’intermédiaire de Charles Bourloud. Uli n’arrive réellement pas à savoir si ce ballon est dévié ou non par l’attaquant ou le défenseur Nevzi. Du coup, Uli accorde ce but au tireur de coup-franc.

Voilà tout est dit et classé pour ce duel entre le FC Saint-Sulpice et le FC SLO II. Prochaine rencontre, c’est dimanche, face à Italia Nyon, c’est à Nyon et le coup d’envoi est programmé à 16h00. Allez, tchô, bonne !!!

Messieurs, Mesdames, et autres… L’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

Les étoiles d’Uli

1. Alejandro Cuba (N°21 FC SLO II) / Auteur de deux réussites dont une sur un magistral ciseau, le n°21 du FC SLO II a prouvé toute sa classe tout au long de cette rencontre. Techniquement très fort, le ballon lui collant au pied sur toutes les phases de jeu, il a été le joueur le plus dangereux devant la cage de Delatour.

2. Julien Delatour (N°1 FC SSS) / Délaissé par le marquage de ses coéquipiers sur les 4 réussites adverses, Julien n’a commis aucune boulette. Réalisant des exploits devant les attaquants adverses, le n°1 du FC SSS a été intraitable sur sa ligne. Il sauve ses coéquipiers d’une défaite encore plus sévère.

3. Jordi Garrigos, José Da Silva et Tejsir Teci (FC SSS) / Uli aurait pu citer d’autres joueurs mais Uli a apprécié la combativité de ces 3 joueurs Serpelious. Combattant dans l’âme, toujours un tacle bien placé ou un geste technique superbement exécuté, Uli a aimé voir ses coéquipiers se surpasser de la sorte. Désolé pour d’autres joueurs qui auraient également pu avoir leur nom dans cette rubrique mais on ne peut pas gagner à chaque fois...

16ème journée de championnat

FC Saint-Sulpice – FC SLO II 1-4 (0-1)

Buts : 36e CSC Simon Duvoisin 0-1, 56e et 63e Alejandro Cuba 0-3, 65e José Da Silva 1-3, 87e Charles Bourloud 1-4

Carton jaune :-
Carton rouge : -

Equipe : Delatour, Shala N., Miranda, Caudrelier, Duvoisin S., Famiglietti, Garrigos, Pittet (30e Pallant), Taci, Anoz (34e Shala H.), Da Silva J.
Non rentrés : -

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Martini, Burnier (Famille), Da Silva M., Gashi, Costa, Perret (Blessés) et Jaquier (Travail) et Cuny (Suspendu).


Partagez sur les réseaux sociaux