Résumé de match

Sans forcer Italia s'impose

VENDREDI 08 MAI 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Une fessée mal venue mais tout à fait logique vu la physionomie de la rencontre. Un FC Saint-Sulpice encaissant à nouveau des buts dans le premier quart d’heure en dépit de 5 courageux défenseurs. Et une surface de jeu qui a tenu bon malgré les trombes d’eau déversée ce week-end. Voici, le long résumé de la rencontre entre le FC Italia-Nyon et le FC Saint-Sulpice écrit par notre ami menaçant qui fera tout péter (dédicace à notre menteur.. heu mentor), Uli Hoegaardeness.

Après le déluge du week-end s’abattant sur nos régions, Uli fut très étonné que cette rencontre n’ait tout simplement pas été annulée (Jordi avait pensé la même chose samedi soir…). Comme lu dans le groupe Whatsapp de la 1ère équipe du FC SSS, la ville de Nyon possède un micro climat qui fait que le terrain du Stade de Marens reste ensoleillé toute l’année. D’ailleurs, et heureusement pour le FC Saint-Sulpice, le lac étant trop éloigné, les attaques de cygnes ne sont plus légions lors de ce second tour et Uli pensait vivre une après-midi remplie d’éclaircie à défaut du match aller. Si ce n’est l’accueil de la part des locaux (joli stade et magnifique buvette), le souhait d’Uli ne fut pas exhaussé car cette rencontre c’est vite assombrie par des réussites adverses arrivant trop tôt dans cette opposition. Explication !

1er mi-temps

Sans une jouerie exceptionnelle, le FC Saint-Sulpice débutait cette rencontre sur de bonnes bases. Une action de chaque côté, sans danger il est vrai, aucune des deux équipes ne réussi à faire la différence dès l’entame de cette rencontre. Alors que les locaux se contentaient uniquement de faire tourner le ballon dans leur ligne défensive, sans trop se fatiguer dixit l’entraîneur adverse, tout allait s’accélérer dès la 6ème minute de ce duel. Le mauvaise dégagement de Thomas Duvoisin, accompagné de petites erreurs de marquages, de relances dans les pieds de l’adversaire et avec bloc défensif adverse regroupé à 16 mètres du but, permettent au FC Italia-Nyon d’ouvrir la marque. Andreas Tella se faufile facilement dans l’arrière garde des serpelious, envoie une frappe déviée par un défenseur au premier poteau pour le 1 à 0.

La suite de la rencontre est du pareil au même jusqu’à la 11ème minute. Moment choisi par Christophe Groenendijk pour offrir le second but à ses couleurs. Bien seul à 25 mètres, le demi défensif du FC Italia-Nyon, aucunement attaqué, a le temps de se positionner, de se tirer un café et d’envoyer une frappe qui sera déviée par Christophe Jaquier avant de passer sous les bras d’un Julien Delatour peu inspiré du tout sur cet essai. Les locaux prennent deux longueurs d’avance. La rencontre semble être pliée.

Avec très peu de solutions offensives, avec beaucoup de ballons rendus à l’adversaire, le FC Saint-Sulpice a la tête dans les chaussettes. La combativité de ces derniers matchs n’est pas au rendez-vous aujourd’hui et le FC Italia-Nyon en profite pour mettre une pression de tous les instants. Julien Delatour s’active dans sa cage et fait preuve de grande classe pour détourner deux ballons qui prenaient la direction du but. S’en suit une occasion incroyable où le n°20 d’Italia-Nyon, Vadim Auf der Maur sauve le FC Saint-Sulpice d’une grosse déconvenue en adressant un tir qui passe à côté de la cage de Julien. Incroyable car à 3 mètres du but le demi gauche croque la feuille sur cette occasion. Dommage !

Et le FC Saint-Sulpice réagit enfin à la 31ème minute. Alors que le FC Saint-Sulpice change de tactique, Thomas Duvoisin s’en va de son solo et passe en revue la défense locale. S’en suit une balle dans le trou pour José Da Silva qui envoie une frappe par-dessus le but alors qu’il était en face à face avec le portier adverse. Et le petit bijou de la rencontre arrive une minute après cette occasion. Mickael Da Silva reçoit le ballon, met dans le vent deux adversaires avant d’envoyer un missile sous la transversale que le portier adverse ne peut toucher. Un but magique, superbe de la part du n°8 du FC Saint-Sulpice. FC Italia-Nyon zwei, FC Saint-Sulpice eins, Danke, Bitte !!!

Et 6 minutes après cette réussite, le FC Saint-Sulpice va à nouveau craquer. Tout démarre d’une perte de balle stupide au milieu de terrain, un ballon dans le trou et la vitesse associé au coup d’œil de Maxime Renault vont faire la différence. L’attaquant affronte Julien Delatour en face à face et le bat d’un plat du pied bien exécuté. Le FC Italia-Nyon s’envole dans cette rencontre.

Mise à part un tir lointain de Vadim Auf der Maur qui prenait la direction de la lucarne et où Julien Delatour s’étend pour bloquer le ballon, le FC Italia-Nyon rentre aux vestiaires avec 2 longueurs d’avance sur son adversaire. Avantage mérité pour les locaux qui n’ont pas forcé dixit l’entraîneur adverse… Mouais !

2ème mi-temps

Malgré l’apport de deux éléments offensifs rentrés à la mi-temps du côté des Serpelious, le FC Italia-Nyon continue sa domination et il devient de plus en plus difficile pour nos baroudeurs de contenir les offensives adverses. D’ailleurs, Uli ne s’éternisera pas très longuement sur cette seconde partie car il y avait qu’une équipe sur le terrain et cela est bien dommage !!!

65ème minute de jeu et le 4-1 arrive sur corner. Esseulé de tout marquage, Sébastien Munier reprend un ballon passant par-dessus la tête de deux joueurs adverses et fusillent Julien Delatour à seulement quelques mètres de ce dernier. La messe est dite !

Et à 5 minutes du terme de cette partie, Shannon Auf Der Maur va ajouter son nom à la longue liste des buteurs. Lionnel Miranda n’arrivant pas à dégager le cuire, c’est Fabrizio Iandolo qui récupère le précieux, déborde sur le couloir et d’une intelligente passe en retrait pour Shannon pour le 5 à 1. A nouveau, le pauvre Delatour est abandonné par sa défense et ne peut strictement rien y faire. Le score ne bougera plus et le FC Saint-Sulpice s’incline dans cette rencontre. Uli retiendra… Rien !

Prochaine rencontre, c’est dimanche, c’est au Laviau, c’est à 15h30 et c’est contre la une de Prilly… Ah oui, excusez Uli c’est contre la deuxième équipe mais sachant que ce club veut sauver sa deux, les rumeurs laissent entendre que plusieurs grandes stars seront là. Ca tombe bien, nous aussi on jouera avec la première équipe… Tchô, bonne !!!

Messieurs, Mesdames, et autres… L’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

Les étoiles d’Uli

1. José San Vicente (Adjoint FC SSS) / José a su manier son drapeau de touche comme personne. Toujours bien positionné le long de sa ligne, il a été mis à contribution par l’arbitre à plusieurs reprises et a effectué un job de qualité. Jamais dépassé sur aucune action, malgré les hooligans présents derrière lui et les jets d’objets du public Serpelious à son encontre, José a toujours été concentré sur la rencontre. Mention très bien pour notre coach !

2. Le Public (FC Italia-Nyon) / Très Fair-Play et très poli malgré des remontrances verbales continuelles sur les décisions du dictateur de jeu, le public a toujours su faire preuve de régularité. D’ailleurs, Uli a adoré s’entretenir longuement, sur le carton jaune de Fabio, avec son voisin de chaise… « Il méritait depuis bien longtemps cette sanction due à ces fautes répétées lui lance le spectacteur » Uli : « Ce joueur vient de rentrer et provoque sa première faute de la rencontre » Le Voisin : « Désolé Monsieur, c’est vrai mais il y a beaucoup trop de fautes dans ce duel » preuve qu’Uli peut épiloguer même avec des supporters adverses et trouver des accords avec eux. Belle histoire !

3. Le caméraman (FC Italia-Nyon) / 90 minutes durant, ce fan et vidéaste à ses heures perdues a tenu du bout de sa main une caméra afin de filmer l’exploit de ses protégés. Sans sourcilier ni même trembler, il mérite pleinement une distinction. Or, nos amis de la WebTV doivent, quant à eux, utiliser un trépied afin de ne pas devoir aller chez le médecin le lendemain pour cause de tendinite au poignet. Fort tout de même !!!

17ème journée de championnat

FC Italia-Nyon - FC Saint-Sulpice 5-1 (3-1)

Buts : 6e Tella 1-0, 11e Groenendijk 2-0, 32e Da Silva M. 2-1, 38e Renault 3-1, 65e Munier 4-1, 85e Auf Der Maur 5-1

Carton jaune : Barreira
Carton rouge : Caudrelier (2x jaunes

Equipe : Delatour, Duvoisin T., Miranda, Caudrelier, Da Silva M., Famiglietti (45e Barreira), Garrigos (65e Martini), Jaquier (45e Anoz), Taci, Burnier, Da Silva J.
Non rentrés : Felder, Donzel

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Pallant, Pittet, Gashi, Costa, Duvoisin S., Perret (Blessés) et Cuny (Suspendu).


Partagez sur les réseaux sociaux