Résumé de match

Sur le fil, Prilly II remporte ce duel

MARDI 12 MAI 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Un dénouement mortel tellement cette rencontre s’acheminait sur un partage de point. Un FC Saint-Sulpice et un FC Prilly II au coude à coude dans le jeu malgré une petite domination de la part des hommes de Jean-Michel Perret surtout en première période. Et une défaite malheureuse qui tombe à la 91ème minute grâce à plusieurs erreurs des locaux et ceci dans une même action. Voici l’article de l’homme qui ne tombe jamais sur ses genoux et qui vénère toutes les brèles, Uli Hoegaardeness.

Uli aimerait débuter son article par mettre en avant une très bonne nouvelle pour notre première équipe. Après la désintégration de l’équipe de juniors A de FRM, trois petits bouts, aux talents indéniables, ont pointés leur nez dans l’effectif de Jean-Michel Perret. Bienvenu à Fabio, Bastien et Yacine !!! D’ailleurs, pour cette rencontre, l’entraîneur des Serpelious n’a aucunement hésité à donner leur chance à ses jeunes garçons en les titularisant d’entrée de partie. Malgré l’enjeu, sans aucune pression, nos jeunets ont fait le travail et ont su se montrer à la hauteur de l’événement. Uli tient à les féliciter car il n’est jamais facile de faire ces débuts en actif surtout dans un duel de mort de points.

Comme annoncé la semaine dernière, le FC Prilly II se déplaçait avec du lourd dans les valises. Du moins, en apparence. 4 joueurs seulement de la première équipe se joignirent à la rencontre dixit le copain d’Uli, David Vergères. Un bien pour un mal afin de ne pas trop fausser la fin de championnat avec les autres équipes de bas de classement. Alors, ont-ils réussi à faire une différence énorme dans le jeu ?

1ère mi-temps

Le FC Prilly II débute cette rencontre en mettant une pression extrême sur son adversaire. Un jeu long, un pressing de tous les instants qui aurait pu payer si Sekou Kosiah, tentant un geste compliqué sur un touche, l’avait mise en fond. Sa volée retournée passe malheureusement pour lui par-dessus la cage adverse.

Dès les premières minutes, les visiteurs obtiennent 2 coups francs désaxés côté gauche. Lors du premier essai, Nicolas Danzian tente sa chance au premier poteau et Julien Delatour doit se détendre pour dévier le cuire. Le gardien n’est pas surpris et peut sauver ses coéquipiers d’une première réussite. La défense des Serpelious attentives, peut se sortir de ce mauvais pas en dégageant le cuire. Quelques secondes après cette première grosse occasion dans cette partie, même coup franc cependant aucun danger à noter.

Après le coup de feu passé (5ème minute), la grosse pression exercée par le FC Prilly II s’estompe et c’est au tour du FC SSS d’entrer en jeu sur coup de pied arrêté. A 23 mètres du but adverse, la frappe de Tejsir Taci est contrée par le mur adverse. Le ballon parvient tout de même dans les pieds de Mickael Da Silva qui tente de trouver, via une balle en cloche, Thomas Duvoisin parti dans le dos de la défense. Pascal Zbinden est attentif mais relâche le cuire sur la pression du capitaine des Serpelious. Heureusement, le portier du FC Prilly II parvient à finalement bloquer le précieux après une petite erreur qui n’aura pas de conséquence pour son équipe.

Le FC Saint-Sulpice pratique un jeu assez simple, trouve des solutions entre les lignes, change de jeu pour déstabiliser l’adversaire. C’est le football en même temps.. D’ailleurs, lors de la 7ème minute, l’intenable Tejsir Taci nous gratifie d’un drible fabuleux mettant dans le vent son adversaire direct puis voit l’appel de Mickael Da Silva de l’autre côté du terrain. Un amorti et le n° 8 du FC SSS enchaîne avec une frappe qui sera trop croisée. Dommage !

Une minute après cette action, Fabio Barreira se procure l’occasion la plus nette de cette première période. José Da Silva trouve dans le trou Fabio qui se permet d’aller affronter le gardien adverse. Malheureusement, ayant peur du retour du défenseur, Fabio s’essaie à la frappe à 14 mètres du but adverse et sa frappe termine à côté. Il y avait peut-être mieux à faire.

Cette partie est vivante et la moindre erreur se paie cash. David Burnier relance dans l’axe de la défense des locaux, Daniel Chavez attentif, récupère le ballon et s’appuie sur Nicolas Danzian resté à l’orée des 16 mètres. Une passe en retrait parfaite pour Sergio Fernandes arrivé entre temps. Son tir assez mou est facilement capté par Julien Delatour.

Après avoir vécu une rencontre débridée, les deux équipes vont lutter au milieu du terrain durant un quart d’heure sans s’offrir de réelles occasions. Dans le jeu, avantage au FC Saint-Sulpice qui réalise une très bonne première période. Jordi Garrigos, Yacine Chebbaa et Tejsir Taci font la loi au milieu de terrain en mettant le poids dans les contacts. N’oublions pas de citer également la défense centrale (Lionel Miranda associé à Thomas Duvoisin) qui effectue un travail de qualité dans les interventions ainsi que dans les relances.

A la 30ème minute, un fait de jeu fait sursauter toute l’assistance. Uli ne n’en pas encore parlé mais l’arbitrage de la rencontre laisse à désirer. Le dictateur de jeu préfère utiliser sa salive en lieu et place de mettre sa gestuelle en action. Plusieurs décisions contestables sont à mettre à son actif cependant les deux équipes sont impactées. Pas de passe-droit, c’est déjà ça. Sur un corner, Jorge Pereira voit le ballon terminé sa course sur sa main. A seulement quelques mètres du joueur, l’arbitre ne bronche pas et c’est bien le seul…

S’en suit un coup-franc que Tesjir Taci se fait une joie d’exécuter. Son essai, un peu mou il faut l’avouer, prenait la direction de la lucarne. Pascal Zbinden bien placé peut dévier le ballon en corner. Sur l’action suivante, Fabio Barreira reçoit le précieux à 16 mètres, par deux fois tente sa chance cependant son dernier essai passe à côté de la cage adverse.

Le FC Prilly II se procure encore 3 occasions dans cette fin de première partie de rencontre. Sekou Kosiah, encore lui, est trop court pour reprendre un ballon vicieux naviguant dans la défense des Serpelious. Le coup-franc de Sergio Fernandes, malgré un effet monstrueux, passe à côté de la cage de Julien DeLatour. Et pour finir, toujours Sekou Kosiah, manque sa frappe et voit son tir prendre la sortie.

A la pause, le score et nul et vierge mais beaucoup de points positifs sont à retenir du côté du FC Saint-Sulpice. Le seul hic, de l’avis d’Uli, est cette tendance à vouloir toujours faire un drible de trop alors qu’un coéquipier, se trouvant à proximité, est souvent esseulé. Espérons que cela sera corrigé lors de la seconde période.

2ème mi-temps

Cette seconde partie de rencontre voit les deux équipes se neutraliser. Cependant, niveau occasion, le FC Prilly II se montre plus entreprenant que son adversaire. Dès la 47ème minute, le long dégagement de Pascal Zbinden trouve Sergio Fernandes à mi-terrain. S’en suit une lourde et lointaine frappe du capitaine adverse qui termine dans le grillage derrière le but.

Le jeu se durcit et l’arbitre continue sur la même ligne de conduite qu’en première période. Ce dernier accorde un coup-franc inexistant au FC Prilly alors que nous jouons la 55ème minute. Toujours le pied de Sergio Fernandes à l’exécution. Malgré un ballon bien enveloppé, cela passe par-dessus le but.

Le FC Prilly est plus entreprenant dans les phases offensives. Le solo, d’un Daniel Chavez en feu, sème la pagaille dans l’arrière garde des Serpelious. Ce dernier transmet le cuire à un de ses coéquipiers mais comme depuis le début de cette seconde période, le cuire passe par-dessus.

Et sur sa première réelle occasion de la seconde période, le FC Saint-Sulpice parvient à ouvrir la marque. L’excellent Jordi Garrigos transperce la défense en poussant son ballon à travers la défense, une accélération supersonique et Jordi Inestia envoie une frappe du gauche que le gardien ne peut repousser. Il faut le noter, Pascal Zbinden n’est pas à son affaire sur ce but. FC Saint-Sulpice eins, FC Prilly II null, Danke, Bitte !!!

Et dans cette euphorie, immédiatement après l’engagement, le FC Prilly est tout proche de remettre les pendules à l’heure. Sur un centre côté droit, Thomas Duvoisin ne peut dégager le ballon correctement et ce dernier revient dans les pieds de Sergio Fernandes. Son tir soudain est légèrement trop croisé. Ce n'est que le début de la révolte pour les visiteurs !

9 minutes après la première réussite de la rencontre, le FC Prilly II va revenir au score. Après avoir obtenu un coup franc, Nicolas Danzian parvient à tromper la vigilance d’un Julien Delatour trop avancé devant sa ligne. La frappe redescend rapidement sous la transversale et le FC Prilly II égalise.

Droit derrière, José Da Silva tente de sonner la révolte. Après avoir enchaîné 4 passements de jambes pas forcément utiles, le n°7 du FC SSS voit son essai terminer dans le bras du gardien. Dommage…

Alors que les équipes se livrent à 100% dans cette fin de match, c’est bien le FC Prilly II, plus volontaire, qui va enfoncer le clou. Nous jouons la 91ème et le FC SSS obtient un coup-franc à 16 mètres du but adverse. Petite mésentente entre 2 joueurs pour désigner le tireur. Le ballon est finalement contré par le mur adverse et le cuire est dégagé loin devant dans la défense adverse. David Burnier loupe son dégagement et Miguel Simoes s’impose durement face à Tejsir Taci. S’en suit une passe entre les lignes, une frappe vicieuse qui frappe devant Julien Delatour qui ne peut que repousser le cuire. Le malin Sekou Kosiah ayant bien suivi peu délivrer un caviar que Daniel Chavez peut conclure dans la cage vide. Cruelle, mortelle voir même moribonde, cette réussite intervient à quelques secondes du coup de sifflet final.

Défaite très triste du FC Saint-Sulpice sur le score de 1 à 2 face au Prilly II. A la vue du match, cette contre-performance est très difficile a digérée surtout lorsque nous analysons l’entier de la rencontre. Malheureusement et tant mieux pour le FC Prilly II, c’est ça le football !!!

Prochaine rencontre, c’est dimanche, c’est encore au Laviau et c’est contre le FC Saint-Prex. Coup d’envoi du match à 15h30. Allez, tchô, bonne !!!

Messieurs, Mesdames, et autres… L’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

Les étoiles d’Uli

1. Sekou Kosiah (FC Prilly II) Offensivement, il a été l’homme de la situation. Dans tous les bons coups, très dangereux pour la défense des Serpelious et toujours très actif dans sa position d’avant-centre, Sekou Kosiah a été un vrai poison. Même si il n’a pas scoré, pour Uli, il a été l’homme providentiel du FC Prilly II en délivrant la passe de but sur le 1 à 2.

2. Sergio Fernandes et Daniel Chavez (FC Prilly II) / Les deux hommes ont su se sublimer et distiller de très bons ballons tout le long de la rencontre. Techniques, avec des pattes de velours et dans les coups offensifs, ces deux joueurs ont été très importants dans le dispositif de David Vergères .

3. Jordi Garrigos (FC SSS) / Auteur d’un but somptueux, étant un combattant dans l’âme, Jordi Inestia a parcouru un nombre incalculable de kilomètres pour le bien de son équipe. Il a été un pion essentiel au milieu de terrain pour les serpelious.

18ème journée de championnat

FC Saint-Sulpice – FC Prilly 1-2 (0-0)

Buts : 60e Garrigos 1-0, 69e Danizan 1-1, 90+1 Chavez 1-2

Carton jaune : Felder, Chebbaa, Da Silva M.
Carton rouge : -

Equipe : Delatour, Duvoisin T., Miranda, Felder, Da Silva M., Chebbaa (57e Anoz), Garrigos, Barreira, Taci, Burnier, Da Silva J.
Non rentrés : Brunk, Jaquier, Famiglietti et Hajra

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Pallant, Pittet, Costa, Duvoisin S., (Blessés), Perret (2ème équipe), Martini (Vacances) et Cuny, Caudrelier (Suspendus).


Partagez sur les réseaux sociaux