Résumé de match

Une rouste, une

MARDI 02 JUIN 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Une opposition qui n’a pas tenu ses promesses tellement nos Serpelious n’étaient pas présents sur le terrain. Un FC La Sallaz avec du mordant, de l’envie et une qualité dans le jeu qui remporte aisément cette rencontre. Et un score fleuve qui reflète totalement cette partie. Voici, avec un petit peu de retard, le résumé du n°88 du FC Saint-Sulpice, Uli Hoegaardeness.

Après avoir raflé magnifiquement la mise lors du derby face au FC Saint-Prex, avec une confiance grandissante, les hommes de Titine Guy Roux Perret se déplaçaient du côté de Lausanne Vennes pour y affronter un adversaire n’ayant qu’un seul objectif celui du maintien. Sur une pelouse synthétique difficile à dompter, le FC Saint-Sulpice avait à cœur de réitérer et confirmer son excellente performance de la semaine dernière. Malheureusement, le déroulement de cette rencontre sera tout autre car les hommes de Michael Pacella étaient quant à eux sur une autre planète. Récit d’une journée cauchemardesque.

1er mi-temps

Dans une composition tactique maintenant devenue familière et avec le retour du vieux de l’équipe absent depuis 2 mois, le FC Saint-Sulpice débutait cette rencontre de la meilleure des façons. (Ironique) A peine 3 minutes de jeu, des imprécisions monstres dans les transmissions, un placement qui offre de l’espace aux locaux et un ballon brûlant les pieds des visiteurs, c’est bien le FC Sallaz qui part à l’assaut du but de Julien Delatour. Sur un centre en retrait, Bryan Stierli envoie un missile à bout portant cependant le grand félin qu’est Julien Delatour peut dévier cet essai en corner. Quelle parade de n°1 ! S’en suit une action folle qui verra Mohamed Awes être contrer au dernier moment et la frappe de Yusef Massoud frôler le montant du portier des Serpelious. Nous étions proches de l’ouverture du score.

Et une minute plus tard, la transversale va à nouveau sauver les Serpelious d’une catastrophe internationale. Sur un coup franc désaxé, Ruben Indekeu dévie le cuire d’une tête qui terminera sur la barre. Le FC La Sallaz produit un meilleur football, pousse le FC Saint-Sulpice dans leur petit soulier et démontre une grosse envie de remporter les 3 points de cette opposition.

La rencontre s’équilibre, le FC Saint-Sulpice arrive enfin à enchaîner, sur quelques actions, 4 passes de suite mais n’arrive cependant pas à porter le danger devant la cage de Xavier Marouani qui peut profiter de faire un brin de bronzette tellement il n’a pas de boulot en ce début de rencontre.

Uli le dit volontiers, sur son terrain, La Sallaz fait le jeu. Une jouerie simple, efficace qui démontre que cette équipe n’a rien à envier aux meilleures formations du groupe 1 de 3ème ligue. Alors que Yusef Massoud avait l’occasion du 1 à 0 au bout de son pied, sa frappe trop centrée et bien captée par Julien Delatour. A force de pousser, le FC La Sallaz va enfin obtenir l’ouverture du score. Sur une petite voir moyenne ou plutôt grosse boulette dans ses 5 mètres du beau gosse de l’équipe, Bryan Stierli, malin, gagne un rebond qui oblige Julien Delatour a effectué un retour de toute beauté. Un énorme plongeon tel Capitaine flamme, une main ferme, le dernier rempart des Serpelious parvient à dégager le ballon avant qu’il ne franchisse la ligne. Cependant, David Zahnd avait senti le coup et parvient, d’un plat du pied, à donner l’avantage du score à ses couleurs.

Cette réussite va entacher le moral des Serpelious surtout que sur l’engagement le FC La Sallaz prend deux longueurs d’avance sur son adversaire. Une longue balle depuis l’arrière garde sur Bryan Stierli, un amorti de toute beauté et une frappe entre les flûtes d’un Julien Delatour esseulé de ses défenseurs pour le 2 à 0. Le navire commence gentiment à prendre l’eau…

Le FC La Sallaz déroule et nous assistons à un récital de la part des hommes de Michael Pacella. 22ème et 26ème minute de jeu, le FC La Sallaz inflige une légère rouste à son adversaire car le score et maintenant de 4 à 0. Et pour vous dire, les visiteurs offrent même des cadeaux à l’adversaire en effectuant des passes décisives. Quant rien ne va, rien ne va… En l’espace de 8 minutes, le FC Saint-Sulpice a atteint le fond de l’abîme et il sera difficile voire impossible de se relever dans cette rencontre.

Et pourtant, c’était presque le moment se dit Uli, le FC Saint-Sulpice trouve enfin l’occasion de frapper au but. Nous jouons la 27ème minute, Mickael Da Silva profite de l’espace dans l’axe mais son essai passe à côté de la cage de Xavier Marouani.

Le FC La Sallaz poursuit sa marche en avant et continue sur les mêmes bases qu’en début de période. Ruben Indekeu est proche (c’est bien le bon terme) d’inscrire la 5ème réussite de la journée mais sa tête, à 3 mètre du but, fille par-dessus la cage de Julien Delatour. Une occasion incroyable mais qui se solde par un raté monumental (ça arrive précise Uli).

Sur sa troisième incursion dans la surface adversaire, le FC Saint-Sulpice se voit offrir un pénalty suite à un accrochage entre Zoran Stanic et Tejsir Taci. L’exécuteur se nomme Mickael Da Silva et le n°8 des Serpelious permet à ses couleurs de sauver l’honneur lors de cette horrible première mi-temps. FC La Sallaz vier, FC Saint-Sulpice eins, Danke ! Bitte !

Malgré 3 frappes en direction de Julien Delatour qui ne font pas mouche, le score entre les deux équipes ne bouge plus. Une différence au tableau d’affichage large et logique à la vue de cette première mi-temps, photo il n’y a pas parole d’Uli…

2ème mi-temps

Après avoir reçu des coups de fouets, des coups de bâtons et s’être fait remonter les bretelles lors de la pause dite du thé (ça change de la pause du vendredi soir au mad…), Uli pensait que les hommes de Titine Guy Roux allaient se sortir les nougats pour au moins réaliser une seconde mi-temps de qualité. Il y avait du mieux mais la réalité rattrapera les visiteurs dès la 50ème minute sur une frappe stratosphérique de Bryan Stierli. Un essai lointain de 25 mètres et puissant du n°11 du FC La Sallaz qui trouve le chemin des filets. Le score est maintenant de 5 à 1 pour les locaux.

Les actions s’enchaînent pour le FC La Sallaz encore et toujours. Yusef Massoud, sur coup de pied arrêté, est proche d’enfiler une nouvelle réussite. Cependant il se heurte à l’irrésistible Julien Delatour qui d’un plongeon parvient à écarter le danger. Malheureusement, le FC Saint-Sulpice va concéder une énième réussite. Le pauvre Thomas Duvoisin dévie de la tête un centre et lobe son propre gardien pour le 6 à 1. Le cauchemar continue…

Uli est heureux de noter que lors de la 55ème minute, les Serpelious vont enfin porter le danger devant la cage adverse. Sur coup franc, Tejsir Taci contour le mur adverse et voit son essai détourné magistralement par Xavier Marouani. Magnifique frappe de l’homme aux cuisses de taureau mais magnifique arrêt également du portier adverse.

Malgré une occasion de chaque côté, le FC Saint-Sulpice concède à nouveau une réussite. Sur un énième corner, Zoran Stanic doit se reprendre à 3 fois avant de pouvoir pousser le ballon dans les filets. La messe est dite depuis longtemps mais le FC La Sallaz continue à se faire plaisir.

Dans cette fin de rencontre, les visiteurs vont tout de même réussir l’impensable, celui de marquer un but ! Sur coup-franc, Tejsir Taci enroule son ballon et cherche le premier poteau. Réussite absolue pour l’artificier du FC Saint-Sulpice qui parvient à battre le portier Xavier Marouani. FC La Sallaz sieben, FC Saint-Sulpice zwei, Danke ! Bitte !

Voilà, les Serpelious ne peuvent enchaîner avec une deuxième victoire de rang et Uli ne peut que féliciter le FC La Sallaz pour le jeu proposé, pour l’état d’esprit irréprochable et pour le maintien de cette équipe en 3ème ligue. Quoi de plus normal pour une équipe de cette qualité.

Uli tient tout de même à noter qu’après ce camouflet, énormément de joueurs du FC SSS se sont rendus à Echandens pour y suivre dans la bonne humeur, malgré la dévissée de l’après-midi, la rencontre de Coupe Vaudoise entre le FC Terre-Sainte II et le FC Pied du Jura. C'est ça les gars !!!

Prochain match, c’était samedi dernier, c’était au Laviau à 19h00 et c’était contre Azzurri II. Score final deux partout. (Uli vous résumera ça cette semaine). Allez, tchô, bonne !!!

Messieurs, Mesdames, et autres… L’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

Les étoiles d’Uli

1. Bryan Stierli (FC La Sallaz – N°11) Intenable à la pointe de l’attaque, auteur de trois réussites dont une qui mérite un oscar et toujours dans les bons coups offensifs, Bryan a été le grand artisan de cette folle journée pour son équipe. Le N°11 a prouvé à l’assistance qu’il était très à l’aise balle au pied provoquant sans cesse ses adversaire directs et réussissant un nombre élevé de dribbles.

2. David Zahnd (FC La Sallaz – N°3) / Combinant magnifiquement avec son compère Bryan à la pointe de l’attaque, rusé comme un renard et auteur de 2 réussites, David à réaliser une très bonne rencontre.

3. Mohamed Awes (FC La Sallaz – N°6) / La construction il connait ça. Avec très peu de duel perdu, avec une distillation de ballon énorme pour ses coéquipiers et toujours en poste défensivement, Mohamed peut se vanter d’avoir fait le ménage au milieu de terrain.

20ème journée de championnat

FC La Sallaz - FC Saint-Sulpice 7-2 (4-1)

Buts : 18e Zahnd 1-0, 19e et 22e Stierli 3-0, 26e Zahnd 4-0, 38e Da Silva M. 4-1, 50e Stierli 5-1, 54e CSC Duvoisin T. 6-1, 70e Stanic 7-1, 78e Tejsir 7-2

Carton jaune : Taci
Carton rouge : -

Equipe : Delatour, Duvoisin T., Miranda, Felder (65e Labinot), Caudrelier, Anoz (53e Chebbaa), Perret, Barreira (65e Pallant), Taci, Cuny, Da Silva M.
Non rentrés : -

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Pittet, Costa, Duvoisin S., (Blessés), Jaquier (Travail), Martini (Vacances), Burnier (Malade), Famiglietti (Autres) et Da Silva J, Garrigos. (Suspendus).


Partagez sur les réseaux sociaux