Résumé de match

Une fin de saison méritée

MARDI 23 JUIN 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Un FC Saint-Sulpice trop approximatif pour espérer inquiéter une talentueuse du FC Crissier. Un score tragique qui ne résume pas en profondeur cette opposition. Et un arbitre convivial, attachant voir même flamboyant qui mérite une distinction. Voici le tout dernier article du féru de la récupération au rabais, le prodigieux, épatant et émouvant numéro 88, Uli Hoegaardeness.

Et oui, cette fois-ci, le FC Saint-Sulpice a enfin pu affronter le FC Crissier. Uli le rappelle, au premier tour, le duel entre les deux équipes avait tourné très court suite à un renvoi intempestif de la rencontre par un ancien dirigeant du club de Saint-Sulpice. L’ACVF n’avait pas trop apprécié cette démarche saugrenue et avait décidé d’officialiser la victoire du FC Crissier par forfait. Alors que s’est-il passé dans cette rencontre ?

1er mi-temps

Avec son style habituel, le FC Crissier débute cette rencontre en monopolisant le ballon sans y imposer un rythme d’enfer. Il est vrai, déjà qualifié pour les finales promotions en 2ème ligue, les hommes de José Estevez ont subi quelques changements notoires dans leur onze de base. Certains titulaires laissés au repos, d’autres un peu blessés également et avec aucun enjeu majeur dans ce duel, il est important de ne pas prendre de risque démesuré avant les échéances importantes qui attend notre adversaire du jour. Aujourd’hui, pour les deux équipes, il sera judicieux de terminer ce championnat dans la bonne humeur.

D’ailleurs, après 10 minutes de jeu, aucune occasion n’est à se mettre sous la dent. Le FC Saint-Sulpice subi clairement le jeu, peine à sortir le cuire proprement mais maintien, avec un brio, cette égalité acquise au coup de sifflet initiale.

Il faut attendre la 13e minute et un cadeau du défenseur Thomas Duvoisin, qui amorti non sans mal le ballon de la poitrine avant que ce dernier ne le lui échappe, pour apercevoir la première frappe au but. Marco Malvaso est heureux de recevoir le précieux à 22 mètres et envoie une lourde frappe que Julien Delatour peut magnifiquement dévier en corner. Le gardien des Serpelious se détend magistralement et effectue un arrêt de grande classe.

Lors de la 18e minute, le FC Crissier ouvre son compteur but. Sur un long ballon d’Ismail Hoxhaj en direction des 16 mètres adverse, Alexandre Ratti démontre tout son talent à l’assistance. Un contrôle, un jongle entre deux défenseurs et une frappe qui termine au fond des filets. Un but très joli pour l’artificier du FC Crissier.

José Da Silva, le plus entreprenant des Serpelious sur le plan offensif, peut enfin s’offrir, à la 20e minute, une tentative en direction d’Estay Valenzuela. Sa frappe à 30 mètre, qui rebondira quatre fois, n’est aucunement dangereuse et est captée facilement par le portier adverse.

Après une première réussite éblouissante, Marco Malvaso inscrit un deuxième but majestueux. Sur une action superbement menée où le cuire transite rapidement au milieu de terrain entre Ismail Hoxhaj, Toni Del Rio et Francesco Glorioso, ce dernier trouve le n°16 du FC Crissier entre deux défenseurs. Le sens inné du but, tel un roublard des talus, Marco Malvaso aperçoit Julien Delatour avancé et se tente à un somptueux lob qui termine au fond des filets. Le FC Crissier prend un avantage certain et Uli avoue que c’est mérité !

Dans le dernier quart d’heure, la physionomie de la rencontre ne change guère. Le FC Crissier continue de monopoliser le cuire et va se créer deux occasions dangereuses. Tout d’abord, Toni Del Rio déborde sur son aile et son centre trouve Milan Radic monté dans la surface. La tête du défenseur central n’est pas cadrée. Ismaël. Rodriguez, en toute fin de première période, s’en va affronter Julien Delatour en face à face. Le dernier rempart des Serpelious repousse l’essai du pied.

Le FC Saint-Sulpice se procure également une occasion nette avant la pause. José Da Silva combine magnifiquement avec son frère Mickael Da Silva et déborde la défense adverse par la droite. Son centre surprend Ismail Hoxhaj qui ne peut dégager le cuire. Virgile Anoz, attentif, voit le ballon surgir devant lui cependant sa frappe nettoie les toiles d’araignées du grillage derrière le but.

Après 45 minutes, le FC Crissier est devant au tableau d’affichage et mérite cet avantage au score. Le FC Saint-Sulpice doit se reprendre si les visiteurs veulent espérer quoi que ce soit avant la fin de la rencontre. Avec si peu d’occasions créées, il sera difficile de renverser la vapeur.

2e mi-temps

Le FC Crissier et le FC Saint-Sulpice reprenne cette seconde période sur un rythme monotone. Cependant, Uli note quelques éclairs de génie comme lors de la 48e minute où le FC Crissier, via un jeu de passe technique et une ouverture intéressante devant le but, se créé une superbe occasion. Cependant, le retour destructeur, tel un bulldozer, de Pierre Caudrelier anéanti cette opportunité.

Le FC Saint-Sulpice pratique un meilleur football dans cette deuxième partie de rencontre, se porte plus rapidement vers l’avant et va être les premiers à tirer en direction du but. Mickael Da Silva et Tesjir Taci combine au milieu de terrain et le petit lutin du FC Saint-Sulpice s’ouvre la voie du but. Une frappe lointaine et puissante de Mickael Da Silva qui n’est pas cadrée. Dommage !

Malgré un coup franc qui effleure les montants, le FC Crissier va subir une nouvelle attaque éclair. Virigile Anoz déborde sur l’aile, s’appuie sur José Da Silva et ce dernier tente une frappe qui rebondi juste devant le portier Edgardo Estay. Le dernier rempart se détend, d’une main ferme, et peut magnifiquement sortir le cuire en corner.

Et dès la 70e, le FC Crissier amorce quelques bombes qui auront un énorme effet sur le tableau d’affichage. Tout d’abord, Alexandre Ratti, étrangement seul sur le côté, adresse un centre qu’Ismaël Rodriguez reprend de la tête pour le 3 à 0. Sur un décalage, le long de la surface de réparation, de Milan Radic pour Fitim Selimi, ce dernier croise sa frappe et trouve le chemin des filets pour le 4 à 0. Le centre, toujours du côté gauche, d’Ismaël Rodriguez trouve Burak Demircan à 12 mètres de la cage. Le buteur du FC Crissier ne se fait pas prier pour le 5 à 0. Et le 6 à 0 démarre des pieds d’Hervé Perret qui allume, pour une passe, son gardien de Julien Delatour et Ismaël Rodriguez, traînant devant le but, peut conclure et finir cette magnifique action de grande classe (Uli est ironique).

Voilà, le FC Crissier s’impose et le temps qu’Uli termine cet article, entre temps, nos adversaires ont obtenu le précieux sésame pour jouer l’année prochaine en 2e ligue. A noter également que le FC SLO II est promu ce qui fait dire qu’à Uli que ce groupe 2 de 3e ligue était réellement relevé. Le FC Saint-Sulpice tient à féliciter ces deux formations pour leur magnifique parcours tout au long de la saison.

Du côté des serpelious, Uli savait que ce deuxième tour allait être compliqué après le remus ménage de cet hiver. Il a fallu reconstruire une équipe après le départ des ex-galactiques mais au final l’objectif était le maintien ce que les joueurs ont réussis à obtenir. Avec l’intégration de jeunes joueurs du club, avec des transferts presque finalisés pour le prochain championnat, la première équipe du FC Saint-Sulpice aura un tout autre visage lors de la saison 2015-2016.

Pour terminer, Uli tient à remercier Tesjir Taci pour ce fabuleux deuxième tour et Uli ne peut que lui souhaiter le meilleur pour la suite de sa carrière. Le n°21 quitte donc le FC Saint-Sulpice pour un club de deuxième ligue et c’est tout à fait mérité aux vues des qualités de ce homme. Bonne suite cuisse de taureau !!!

Il est maintenant temps pour Uli de prendre des vacances bien méritées et vous le retrouverez la saison prochaine pour d’autres méfaits. N’oubliez pas, l’aventure continue !!!

Messieurs, Mesdames, et autres…

Uli Hoegaardeness

Les étoiles d’Uli

1. Alexandre Ratti (FC Crissier – N°19) Buteur, passeurs et très bon à la construction des actions, le n°19 du FC Crissier a été excellent aujourd’hui. Avec sa technique, son jeu de tête, il a été un pion essentiel au milieu de terrain. Bravo pour cette excellente prestation.

2. Ismaël Rodriguez (FC Crissier – N°6) Toujours dans les bons coups, Ismaël à délivrer des caviars à ses coéquipiers. Buteur également, l’attaquant de soutien a semé le trouble dans la défense des serpelious.

3. L’arbitre (ACVF) / Toujours souriant, magnifiquement placé sur toutes les actions et n’ayant sorti aucun carton lors de cette rencontre, l’arbitre mérite, pour une fois (c’est pas souvent qu’Uli nomme un arbitre) une distinction. Même en fin de rencontre, Uli a réussi à partager un godet avec l’homme en jaune dans une ambiance décontractée. Bravo Monsieur !!!

22ème journée de championnat

FC Crissier - FC Saint-Sulpice 6-0 (2-0)

Buts : 18e Ratti 1-0, 27e Malvaso 2-0, 70e Rodriguez 3-0, 74e Selimi 4-0, 81e Demircan 5-0, 82e Rodriguez 6-0

Carton jaune : -
Carton rouge : -

Equipe : Delatour, Duvoisin T., Cuny (60e Perret), Felder, Burnier (60e Miranda), Garrigos, Caudrelier, Da Silva M., Taci, Anoz (60e Pallant), Da Silva J.
Non rentrés : -

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Chebbaa, Costa, Duvoisin S., (Blessés), Jaquier (Travail), Martini (Pas convoqué), Barreira (Malade), Famiglietti, Pittet et Hajra (2ème équipe).


Partagez sur les réseaux sociaux