Résumé de match

Le FC SSS I accroche le FC Gingins I

LUNDI 01 SEPTEMBRE 2014 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Un point acquis dans les ultimes instants de la partie grâce à un but d’Ali Jakaj de la tête sur un magnifique service de Roberto Resciniti. Un FC Gingins conquérant, bien en place tactiquement, qui a opposé une très grande résistance à son adversaire. Et un score final qui ne reflète pas totalement la physionomie de la rencontre aux vues du nombre d’occasions pour chacune des équipes. Voici le dernier papier de notre amateur de Talus, Uli Hoegaardeness. Le FC Gingins… Rien que d’entendre le nom de ce club, Uli a le sourire aux lèvres… Pourquoi me direz-vous ? Car cette équipe représente beaucoup pour notre amateur de foot de Talus. Une ambiance bonne enfant, des joueurs souriants et des supporters toujours prêts à refaire le monde même après un partage de points. Uli admire ce genre d’attitude qui prouve bien qu’au foot, nous pouvons être adversaires mais nous pouvons également être amis ! (Ca dépend avec qui, bien entendu…)

Pour ce duel, le FC Saint-Sulpice se présente, sur le terrain du Laviau, avec quelques absents de marques. Sonny Kok parti en vacances cette semaine, Maliqi et Oulevay suspendus, sûr que les autres joueurs de l’effectif auront à cœur de faire oublier ces absences. Uli tient également à préciser pour ses amis journalistes que l’effectif du FC Saint-Sulpice se compose de 23 joueurs et non d’un seul et unique gaillard… Uli trouve cela très réducteur pour des professionnelles.

1er mi-temps

Le début de rencontre est tendu, pas très folichon à regarder tellement les deux équipes jouent et abusent de longues balles en direction de l’avant. Beaucoup d’imprécisions dans les transmissions, un jeu dirigé exclusivement sur le côté droit et un FC Gingins bien en place tactiquement pour empêcher la relance au milieu de terrain.

Après 4 minutes de jeu, l’excellent joueur qu’est Jérôme Penel donne un avantage certain au FC Gingins. Usant d’un long ballon de plus de 70 mètres distillé par le n°10 des jaunes et bleus, Django Tabouret, avec beaucoup de classes, réussi à mettre dans le vent Christophe Jaquier avant d’observer un retour de deux défenseurs adverses. Malgré cette difficulté, Django rentre dans les 16 mètres, se fait contrer et obtient un rebond favorable. Le ballon revient au point de pénalty où Jérôme Penel ne se fait pas prier pour l’ouverture du score. Explosion de joie pour les visiteurs qui mènent, dans cette rencontre, sur le score de 0 à 1.

Le FC Saint-Sulpice, blessé dans son orgueil, réagit immédiatement après ce camouflet. Peixoto récupère sublimement le ballon à 35 mètres de la cage adverse, s’appuie sur José Da Silva qui remet à Ali Jakaj. Le n°11 blanc et noir voit l’appel dans le dos de la défense de Peixoto qui reçoit le ballon mais n’arrive pas à tromper la vigilance de Yannick Nigra suite à un pied adverse traînant devant la cage. Le retour de Patrick Tamone sauve le FC Gingins qu’une égalisation rapide.

Les hommes de Jean-Michel Perret se libèrent enfin. Le jeu devient de plus en plus fluide, le ballon circule légèrement mieux et les Serpelious se rapprochent de plus en plus de la cage adverse. Cependant, Ralf Sprunger est proche d’infligé une seconde correction à son adversaire. Seul face à Vjeran Miocevic, le n°15 du FC Gingins voit sa frappe déviée du bout du pied par le dernier rempart. Un arrêt difficile qui sauve son équipe d’une déconvenue notoire. Un grand ouf de soulagement parcours l’assemblée amassée au bord du terrain.

Mickael Peixoto, Hervé Perret et Antonio Zarlenga auront également leur chance de réduire le score. Cependant, la réussite n’est pas au rendez-vous et les essais sont soient déviés par Yannick Nigra soient à côté du but. Le FC Gingins est retranché dans sa moitié de terrain mais ne cède pas, pour le moment...

Il faut attendre la 37ème minute de jeu avant de pouvoir souffler quelque peu. Le maître à jouer des Serpelious, Mickael Peixoto, accélère, s’appuie sur Lionel Jové avant de déborder sur le côté gauche de la défense adverse. Un centre précis dans les 5 mètres où Antonio Zarlenga traînait par-là et qui d’un simple plat du pied pousse le ballon au fond des filets. Egalisation méritée pour les locaux !!!

Sur l’engagement, le FC Gingins va être proche du 1 à 2 mais c’était sans compter sur une position de hors-jeu sifflée par l’arbitre de la rencontre. Sur un coup franc lointain, Patrick Tamone se retrouve étrangement esseulé dans les 16 mètres adverses. Une tête, un but mais qui sera finalement refusé par le directeur de jeu. Le FC Saint-Sulpice était proche de capituler une seconde fois de la journée.

Rien ne sera à signaler durant la fin de première période. Les deux équipes se quittent sur un score de parité dans une rencontre qui n’atteint pas les sommets du foot de talus.

2eme mi-temps

Il ne fallait pas traîner à la buvette lors de la pause syndicale. L’engagement est donné, Hervé Perret décale David Burnier qui voit l’appel de José Da Silva sur son côté droit. Ni une, ni deux, notre Dude national lance le n°7 en profondeur pour une frappe super puissante que Yannick Nigra dégage difficilement des poings. José Da Silva avait fait tout juste mais se heurte à l’excellent portier adverse.

Il n’y a qu’une équipe sur le terrain en deuxième mi-temps et il s’agit des hommes de Jean-Michel Perret. Cependant, le FC Saint-Sulpice se complique la tâche en surutilisant les longues balles en direction des attaquants. Un jeu stéréotyper qui facilite grandement la tâche des défenseurs adverses. Malgré quelques timides occasions, les deux équipes sont toujours au coude à coude pour la victoire finale.

A la 77ème minute, nous assistons au tournant de la rencontre. Alors que José Da Silva avait le 2 à 1 au bout de son pied, l’action suivante verra finalement le FC Gingins infligé une seconde réussite au FC Saint-Sulpice. (même si une main dans les 16 mètres n'a pas été sifflée quelques minutes auparavant...) Sur un très bon pressing de Mirko Plancherel dans l’arrière garde adverse, ce dernier récupère le cuir en possession de David Burnier, fonce sur son côté et adresse un centre où le rusé Django Tabouret traînait dans les 10 derniers mètres. Malgré le tacle de Thomas Duvoisin, Django amorti, attend la sortie de Vjeran puis conclut cette occasion en glissant le ballon par-dessus le dernier rempart. Le FC Gingins reprend la main dans cette partie.

La rencontre devient de plus en hachée, des méchants coups commencent à pleuvoir et le FC Saint-Sulpice est justement sanctionné pour son œuvre. Les Serpelious s’agacent de l’arbitrage et laisse leur force dans des débats inutiles. Malgré cela, les hommes de Jean-Michel Perret y croient encore et toujours et vont égaliser à la 93ème minute. Quelle prouesse !!!

Le nouveau entré en jeu, Roberto Resciniti, grâce à un centre quasi parfait, permet à Ali Jakaj d’inscrire le but égalisateur de la tête alors que nous sommes en toute fin de rencontre. Quelle détente d’Ali pour ce but et quel centre de Robi. Heureusement pour le FC Saint-Sulpice, l’arbitre mettra un terme à cette opposition après cette réussite. Les Serpelious s’en tirent finalement bien avec un point d’acquis dans cette rencontre. Nous étions tout proches de la défaite mais le dieu du foot de talus en a décidé autrement.

Uli tient à féliciter le FC Gingins pour l’opposition dans cette partie. Un point d’acquis face au FC Saint-Sulpice ce n’est pas rien ! Uli tient à les féliciter et leur souhaite un excellent championnat ! Pour le FC Saint-Sulpice, il faudra se reprendre face au FC Bursins-Rolle-Perroy II. Pour nos supporters, c’est samedi, c’est à 19h00 et c’est à Rolle.

Les étoiles d’Uli

1. L’équipe du FC Gingins / pour sa tactique mise en place lors de cette rencontre et son envie. Bravo à eux !!!
2. Ali Jakaj (FC SSS) / pour son but de dernière minute… Et son premier du championnat
3. Roberto Resciniti / pour son entrée en jeu remarquée et son centre sur l’égalisation.

Messieurs, Mesdames, et autres…, l’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

2ème journée de championnat

FC Saint-Sulpice – FC Gingins 2-2 (1-1)

Buts : 4e Penel 0-1, 37e Zarlenga 1-1, 77e Tabouret 1-2, 90e+3 Jakaj 2-2

Carton jaune : Burnier, Duvoisin T., Perret, Zarlenga
Carton rouge : -

Equipe : Miocevic V., Duvoisin S. (76e Resciniti), Jaquier, Duvoisin T., Burnier, Peixoto, Perret, Zarlenga, Da Silva J., Jové (65e Zotta), Jakaj

Non rentrés : Cuny, Garrigos

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Miocevic S., Kalimashi, Loisel (Blessé), Maliqi, Oulevay (Suspendus), Da Silva M. (Famille) et Kok (Vacances).


Partagez sur les réseaux sociaux