Résumé de match

Pied du Jura remporte ce duel

MARDI 11 AOUT 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Un excellent test de préparation contre une 2e ligue. Une rencontre animée où les gardiens du FC SSS ont su se sublimer. Et une défaite logique mais qui permet de s’améliorer dans certains domaines. Voici le récital du vrai homme portant le n°88, Uli Hoegaardeness.

1er mi-temps

Avec un contingent de 20 joueurs pour cette rencontre, les choix de l‘entraîneur Jean-Michel Perret se sont avérés au final assez simple. Chaque joueur eu le droit de disputer une mi-temps afin de démontrer son talent sur le rectangle vert. Place donc aux vacanciers, n’ayant pas eu beaucoup de préparation physique lors de la phase initiale, pour débuter ce second test amical.

Dès l’entame de match, le FC Saint-Sulpice étonne par son sens de la conservation du ballon. Un jeu court, simple et hargneux permet une récupération haute sur le terrain. Bien entendu, l’équipe du Kaiser Chappuis ne sont pas en reste et prouve qu’avec leur expérience, leur facilité tactique et technique rien ne sera aisé dans ce duel.

Après un dégagement loupé de l’arrière garde des Serpelious à 20 mètre du but combiné à une intervention imparfaite du dernier défenseur, le n°2 du FC Pied du Jura voit son essai à bout portant être repoussé du bout du doigt par le félin Delatour (10e). Sur le corner, le n°8 peut récupérer un ballon dégagé du pied par Lionel Miranda mais sa frappe est trop enroulée et termine en sortie de but. Sans un Julien Delatour attentif, sans un ballon avec une trajectoire surnaturel et sans un joueur du FC Pied du Jura empêchant le dernier rempart de bloquer le précieux, nous aurions assisté à un bug gag. Heureusement, Julien Delatour peut empêcher ce camouflet et dégage des poings en corner (12e).

Les locaux poussent le FC Saint-Sulpice dans leur dernier retranchement et enchaînent maintenant les coups de coin. La tête du n°16 passe quelque peu à côté du but (13e). Le FC Pied du Jura maintien une certaine pression mais les visiteurs continuent, sans s’affoler, à tenter de produire du jeu et parviennent à le faire très bien cependant le FC SSS peine à s’approcher du but adverse. Il faut attendre une frappe lointaine et non cadrée de Jordi Garrigos pour se réjouir quelque peu. Cependant, la précision n’est pas encore au rendez-vous et le ballon n’inquiète aucunement le portier adverse (19e). Lorsqu’Uli vous parlait de corner, l’ouverture du score va intervenir de cette manière. Esseulé de tout marquage, sans l’ombre d’une hésitation et reprenant le ballon dévié par un attaquant, le n°2 du FC Pied du Jura conclut cette occasion d’un plat du pied croisé pour le 1 à 0 (23e).

Les cadeaux, le FC Saint-Sulpice aime les offrir en cette fin de période initiale. Après la première réussite, sur une relance dangereuse dans l’axe de la défense d’un joueur rouge et blanc, les hommes de Bruno Chappuis combinent superbement d’un une-deux à l’orée des 16 mètres et sont proches d’infliger un second but. Heureusement, la frappe du n°16 termine un rien à côté (26e). On sent les visiteurs émoustillés physiquement et pour cause, le FC Pied du Jura exerce un pressing très haut sur le terrain et ne laisse que très peu de solution de relance. Lors de la 30e minute, le FC Pied du Jura va doubler la mise. Sur une longue passe de l’arrière garde, Dario Santangelo ne peut couper la passe et voit l’attaquant se diriger en face à face contre Julien Delatour. Avantage au diable de n°2 qui se permet de lober le portier adverse pour sa seconde réussite de la soirée.

Alors qu’il ne reste que 5 minutes au compteur, les deux équipes vont encore se créer une réelle occasion chacune. Le n°2 retente un lobe à l’orée de la surface mais cette fois-ci, le ballon termine par-dessus le but. (Petit malin ce joueur…) Sur un centre de Jordi Garrigos, José Da Silva est le plus prompt à régir et peut reprendre le ballon de la tête mais cela n’est pas cadré.

Malgré une bonne entame, le seul regret et que FC Saint-Sulpice n’a que très peu produit de jeu offensivement. Seulement 2 tentatives qui ne seront pas cadrées pour un bilan bien trop léger si le FC SSS veut espérer trouver le chemin des filets.

2e mi-temps

Pour cette reprise de seconde mi-temps, pas moins de 8 changements auront lieu dans les rangs du FC Saint-Sulpice. Uli peut le dire, c’est une nouvelle rencontre qui débute. D’ailleurs, les hommes de Titine Perret repartent sur les mêmes bases qu’en début de rencontre. Une jouerie appliquée, une agressivité de tous les instants (Uli l’avoue les locaux ont été meilleurs dans ce secteur) et un jeu porté un peu plus vers l‘offensive. D’ailleurs, sur un service d’Hervé Perret en profondeur, Eliakim Cuny s’envole sur son côté droit en prenant le dessus sur son défenseur. Notre Eduard Cissé envoi un missile que le gardien repousse difficilement des poings (52e). S’en suit une action habituelle dans cette rencontre. Samy Laubscher trouve le n°2 parti dans le dos de la défense. Arrivé à l’orée des 16 mètres, l’attaquant tente un nouveau un lobe cependant Julein Delatour ne se fera pas berné une nouvelle fois (54e).

C’est une lutte acharnée au milieu de terrain qui commence, les joueurs s’engagent comme en championnat et la rencontre se durcit. Nous sommes tout proches du 3 – 0 mais c’était sans compter sur un plongeon de type photographique de Julien Delatour (55e). Nous allons assister à une scène cocasse. Alors d’Eliakim Cuny s’en va affronter le portier adverse, la frappe du n°3 des Serpelious est déviée de la main en dehors de la surface de réparation par le dernier rempart. Coup-franc, pas d’expulsion (ce qui est normal pour un match amical) et beaucoup de rigolades (59e). Sur le coup de pied arrêté, Symeon enroule sa frappe par-dessus le but. C’est l’occasion, lors de cet arrêt de jeu de procédé à un changement de gardien du côté du FC Saint-Sulpice. Julien Delatour cède sa place pour la dernière demie heure à Corvino Alfonso.

Et le FC Saint-Sulpice revient dans la rencontre. Après une magnifique prise de balle, Symeon Bruzzese s’en va de son solo pour mettre à mal la défense adverse et clôturer cette action d’un magnifique plat du pied (63e). FC Pied du Jura zwei, FC Saint-Sulpice eins, danke, bitte !!!

Le FC Pied du Jura va dominer cette fin de rencontre et se procure énormément d’occasions. Sans un Alfonso en très bonne forme, le score aurait été plus élevé. Le nouveau gardien des Serpelious enchaîne les arrêts et prouve qu’il possède d’énormes qualités. Il ne faut pas oublier également que les locaux gâchent beaucoup devant le but comme sur l’action où Samy Laubscher tronçonne la cime de l’arbre derrière le but alors qu’il était à 3 mètres d’Alfonso. Lors de la 79e minute, le FC Saint-Sulpice va devoir s’avouer une nouvelle fois battu et ceci pour la dernière fois de la soirée. Le face à face entre Samy Laubscher et Alfonso Corvino tourne en faveur de l’adversaire.

Au final, le FC Saint-Sulpice s’incline sur le score de 3 à 1. Il y avait beaucoup de progressions par rapport à la première sortie face au FC Venoge. Il est dommage que sur tous les buts encaissés surviennent une erreur individuelle. Il faudra corriger cela dans les prochaines semaines afin d’être au top pour la reprise du championnat. Avant de conclure, Uli a très apprécié la performance de Bastien Felder, Jordi Garrigos, Symeon Bruzzese et Eliakim Cuny. Allet, tchô, bonne….

Messieurs, Mesdames, et autres… L’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

2ème rencontre amicale

FC Pied du Jura - FC Saint-Sulpice 3-1 (2-0)

Buts : 23e, 30e n°2 2-0, 64e Bruzzese 2-1, 79e Laubscher 3-1

Carton jaune : -
Carton rouge : -

Equipe : Delatour (60e Corvino), Duvoisin T. (45e Chavez), Miranda (45e Bizzarro), Santangelo (60e Duvoisin T.), Felder (45e Sololic) (72e Felder), Takkouche, Garrigos (45e Da Silva M.), Da Silva J. (45e Bruzzese), Chebbaa (45e Perret), Python (45e Fonseca), Resciniti (45e Cuny).
Non rentrés : -

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Barreira, Duvoisin S., Gomes, Taci, Mbida, Caudrelier, Anoz, Gigon et Costa.


Partagez sur les réseaux sociaux