Résumé de match

FC SSS se rassure et assure.

MARDI 18 AOUT 2015 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Une première période pleine de suspens avec un duel acharné entre les deux équipes. Un FC Saint-Sulpice réalisant une superbe présentation avec de l’agressivité, du jeu et en inscrivant 8 réussites à son adversaire. Et une victoire finale qui permettra d’aborder la première rencontre de championnat dans les meilleures conditions. Voici le torchon de l’homme à la moustache. Le n°88, Uli Hoegaardeness.

Après avoir essuyé 3 défaites lors des matchs de préparation (FC Venoge 1-3, FC Pied du Jura 3-1 et FC Champvent 0-6), le FC Saint-Sulpice recevait une équipe de 3e ligue ayant subi quelques changements majeurs par rapport à la saison dernière. Exit les frères Dufey parti à Thierrens, exit Daniel De Nardis retourné à Montreux, Uli restait quelque peu dans l’inconnue quant à la qualité de l’adversaire du jour.

Du côté des Serpelious, les nouveaux arrivants se sont acclimatés superbement à l’effectif et les automatismes rentrent peu à peu dans la tête de chacun. Le jeu s’améliore de semaine en semaine et il règne une très bonne atmosphère même si la concurrence est ardue avec cet effectif très élargi.

1er mi-temps

Durant les premières minutes, le FC Saint-Sulpice tente de construire ses actions depuis l’arrière garde. Beaucoup de passes courtes, de volonté à conserver le cuire et de propositions dans les différentes zones du terrain. Cependant, avec un jeu un peu trop stéréotyper en zone offensive, l’AS Haute-Broye parvient à bloquer les nombreuses attaques des Serpelious.

Avec un Mario Piscopo au sommet de son art, distribuant d’excellents ballons au milieu de terrain (mais sans ses chaussures bleues…) et ayant cette faculté à conserver le cuire dans n’importe quelle position, les visiteurs ont l’occasion de se projeter rapidement devant la cage de Julien Delatour. Cependant, rien de croquant n’est à se mettre sous la dent.

Il faut attendre encore quelques minutes avant d’apercevoir les premières occasions. Les frappes de José Da Silva, Simyeon Bruzzese et de Mickael Da Silva sont vicieuses mais n’inquiètent pas le portier adverse. Le FC Saint-Sulpice continue de pousser et tente, par des débordements, d’apporter le danger devant la cage adverse. Il faut le noter, le très bon travail d’Enes Taci à la pointe de l’attaque permet d’avoir un jeu fluide et porté sur l’offensive.

Lors de la 22e minute et sur une faute de Dario Santangelo, séchant son adversaire dans les 16 mètres, l’arbitre de la rencontre ne peut que désigner le point de pénalty. Au jeu du chat et de la souris, Mario Piscopo trompe Julien Delatour d’un plat du pied. Le ballon rebondi sur le poteau avant de terminer sa course en fond des filets.

Sans un soupçon d’inquiétude, le FC Saint-Sulpice poursuit de la même manière. Un jeu simple et par les côtés justifie l’égalisation. Sans un coup de main du portier adverse, Le centre de Symeon Bruzzese n’aurait pas fait mouche. Cependant, le dernier rempart relâche le ballon derrière la ligne. FC Saint-Sulpice eins, As Haute-Broye eins, Danke, Bitte !!!

Nous étions proches d’un seconde pénalty mais l’arbitre ne se laisse pas abusé par le plongeon de Mario Piscopo sur la sortie, dans ses pieds, de Julien Delatour. Pour tout dire, d’où était positionné Uli, pénalty il y avait. Cependant, l’arbitre laisse le jeu se poursuivre. Après plusieurs occasions manquées, le FC Saint-Sulpice parvient tout de même à enfiler la seconde réussite à son adversaire à seulement quelques secondes de la pause. Sur un ballon presque majestueux de Jordi Garrigos par-dessus le dernier défenseur (le cuire est dévié de la tête par ce dernier), le vétéran de l’équipe, Hervé Perret, contrôle de la poitrine, et parvient, d’une frappe du plat du pied à conclure cette belle action. FC Saint-Sulpice zwei, AS Haute-Broye eins, Danke, Bitte !!!

Après cette réussite, l’arbitre met un terme à 45 minutes de bon football. Il y avait de l’envie, de la combativité, de l’agressivité, du jeu et surtout beaucoup de plaisirs à produire du bon football.

2eme mi-temps

Il n’y aura presque plus d’opposition lors de cette seconde période. Sûrement très affecté physiquement par les courses incessantes 45 minutes durant, l’AS Haute-Broye va subir le jeu des Serpelious. Les trous au milieu de terrain permettent à la bande à Titine de procéder par contre-attaque éclair et de construire simplement leurs actions dans la plupart des cas.

Sur un corner de Symeon Bruzzese, José Da Silva claque une tête pour le 3 à 1 (51e). Les belles actions s’enchaînent cependant c’est bien les visiteurs qui réduisent le score lors de la 67e minute et de quelle manière !!! Avec un jeu de passes rapide et précis au milieu de terrain, l AS Haute-Broye créé le décalage et parvient à tromper Alfi Corvino après un centre lointain de toute beauté que l’attaquant peut reprendre sans sourciller. Les visiteurs reviennent à une longueur de son adversaire du jour.

Dans une fin de rencontre à sens unique, le FC Saint-Sulpice se fait plaisir et va enchaîner 5 réussites en moins de 10 minutes. Les nouveaux rentrés se mettent en confiance et pour vous dire, même Bastien Felder (le meilleur joueur de l’équipe) parvient à ouvrir son compteur but lors de cette rencontre. Dans l’ordre des choses, Robi Resciniti, Bastien Felder, Chris Fonseca (2x) et Mickael Da Silva font que le score final de cette rencontre est de 8 à 2 pour le FC Saint-Sulpice.

Belle victoire des Serpelious dans ce duel qui permet à la bande à Titine d’entrevoir la première rencontre de championnat face au FC Ecublens avec un capital-confiance en hausse par rapport aux premiers tests amicaux.

Pour ce premier test en championnat, sûr qu’il sera difficile de se défaire des Branle-Pantets qui compte dans leur rang des joueurs de classes mondiales (Robi Papadia, Philippe Rocafort, Daniel Alvarez, Olivier Paltenghi et Carmelo Farinato) mais n’oublions pas que les malheureux finalistes de la saison derrière devront faire avec beaucoup d’absents suite aux débordements de la fin de saison dernière. Une aubaine ? Une chose est sûre, que le meilleur gagne, que le jeu prime sur l’animosité et que tout le monde se retrouve, en fin de rencontre, pour le délice du foot de talus, la petite….

Donc, prochain match, c’est le championnat, c’est face aux anciens coéquipiers d’Uli, c’est un gros derby et c’est dimanche à 15h00 au Stade du Laviau. Allet, tchô, bonne !!! Uli Hoegaardeness

4ème rencontre amicale

FC Saint-Sulpice – AS Haute-Broye 8-2 (2-1)

Buts : 22e Piscopo 0-1 (Pén), 25e Bruzzese 1-1, 45e Perret 2-1, 51e Da Silva 3-1, 67e 3-2, 80e Resciniti 4-2, 83e Felder 5-2, 85e Fonseca 6-2, 88e Da Silva M. 7-2, 89e Fonseca 8-2

Carton jaune : -
Carton rouge : -

Equipe : Delatour (45e Corvino), Duvoisin T., Bizzarro (55e Miranda), Santangelo (70e Duvoisin S.), Cuny (55e Felder), Garrigos, Da Silva J. (63e Fonseca), Perret (75e Da Silva M.) (87e Da Silva J.), Da Silva M. (63e Chebbaa), Bruzzese (63e Resciniti), Taci (63e Python).
Non rentrés : -

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Sosolic, Anoz, Gigon (IIB), Gomes, Barreira (Vacances), Caudrelier, Costa, Takkouche (Blessés) et Chavez (Travail).


Partagez sur les réseaux sociaux