Résumé de match

SSS rate le coche

VENDREDI 20 MAI 2016 - PAR ULI HOEGAARDENESS


Une rencontre où le FC Saint-Sulpice a réussi à galvauder un nombre incalculable d’occasions. Une domination nette dans le jeu de la part des Serpelious. Et un partage de point entre deux équipes mal classée qui n’arrange personne. Voici le résumé du voleur de cône le n°88 Uli Hoengaardeness.

Après avoir créé l’exploit face au leader du groupe 1 de 3e ligue en arrachant un point inespéré lors de la 18e journée de championnat, le FC Saint-Sulpice se déplaçait, pour son match en retard, du côté de Gland pour y affronter la lanterne rouge du FC Lusitano Gland. Les hommes de Titine Guy Roux s’étant rassurés la semaine dernière avec ce résultat positif, ils abordaient cette rencontre avec un moral d’acier et connaissaient pertinemment l’enjeu important de ce duel. L’envie et la rage était donc bien présente avant ce duel.

Avant de débuter le résumé, Uli tient à remercier les 3 joueurs du FC Saint-Sulpice IIA pour leur présence remarquée lors de cette rencontre. Enver, Dude et Ben (pas Mehdi) Merci !

1er mi-temps

Dans la même formation que lors de sa précédente sortie, le FC Saint-Sulpice subi en ce début de rencontre. Des pertes de ballons trop rapide, un jeu vertical à l’excès et des imprécisions monstres, c’est bien le FC Lusitano Gland qui prend les commandes de la rencontre. Les locaux, cependant, ne parviennent à aucun moment à percer le dernier rideau défensif et se tentent à des frappes lointaines qui ne donnent aucune chaleur au dernier rempart David Sekera.

Il faut attendre une bonne dizaine de minute avant d’apercevoir le danger devant la cage adverse. Certes, la pression est retombée et il semble que le FC Saint-Sulpice commence enfin à rentrer dans cette opposition. Malgré cela, les visiteurs restent timides et ce n’est pas les frappes sans danger de Taci Tesjir et de Simeon Bruzzese qui contrediront les écrits d’Uli.

Défensivement, le FC Saint-Sulpice est en place et il est difficile de passer la muraille rouge et blanche. Le souci reste la relance où très souvent la ligne du milieu de terrain est sautée et le ballon directement envoyé en direction des lièvres que sont : Enver Hoxha, Simeon Burzzese Chris Fonseca et cela sans succès. Malgré tout cela, un rayonnement allait intervenir dans cette rencontre. Sans un arrêt de grande classe de Bruno Leite sur un coup franc magistralement botté de Taci et prenant la direction de la lucarne, le FC Saint-Sulpice aurait pris les commandes de cette partie. Malheureusement pour notre n°8 le gardien s’interpose.

Le FC Saint-Sulpice aura encore deux grosses occasions avant la fin de période initiale. Simeon Bruzzese se retrouve seul face au gardien mais le petit lutin se heurte à la bonne sortie de Bruno Leite qui empêche l’attaquant de glisser le cuire au fond des filets. Chris Fonseca, dans une bonne position, frappe au-dessus du but.

Malgré une entame de rencontre difficile, le FC Saint-Sulpice reste le plus dangereux. Les Serpelious étaient tout proche de l’ouverture du score pourtant… Avant de terminer cette première mi-temps, Uli aimerait noter que lors de la 36e minute de jeu, Uli perd son meilleur copain de buvette sur blessure. Simon Duvoisin (Thomas soit pas jaloux, tu fais également partie des inconditionnels) est contraint d’abandonner ses coéquipiers dans cette lutte acharnée…

2e mi-temps

Dès la reprise, le FC Saint-Sulpice continue sa domination. Les espaces se font de plus en plus grands et les visiteurs tentent le tout pour le tout afin d’aller chercher cette victoire indispensable.

Uli ne va pas s’étendre sur les faits de jeu lors de cette seconde mi-temps. Il y en a eu des occasions de tuer la rencontre… Le FC Saint-Sulpice a dominé les débats de la tête et des épaules mais malheureusement, les imprécisions dans le dernier geste, des frappes stoppées par le dernier rempart ou passant à quelques centimètres la latte ou des pénos non sifflés verront les deux équipes se séparer sur un score de vierge de 0 à 0. Il faut également noter que le FC Lusitano Gland aurait pu renverser la vapeur mais David Sekera réalise un arrêt de grande classe à la 86e face à la frappe croisée de l’attaquant. Ouf tout de même.

Un match nul qui n’arrange au final personne mais Uli se satisfera de ce résultat car un point et un point dans la lutte contre la relégation.

Uli Hoengaardeness

Les étoiles d’Uli

1. David Burnier (FC Saint-Sulpice / N°7) / Arrivé fraîchement de la deuxième équipe, Dude a su facilement se remettre à niveau de la 3e ligue. Très propre dans ses interventions et bon à la relance, le n°7 des Serpelious a su tenir sa place et rendre une copie parfaite !

2. Mahdi Ben Dassa (FC Saint-Sulpice / N°4) / Rentré en cours de jeu à la place de Simon Duvoisin, Mahdi a tiré son épingle du jeu en offrant des déboulés monstrueux sur son couloir. Des courses de 40 mètres voir même 70 mètres qui ont permis aux Serpelious de se porter à l’offensive en créant des surnombres. Bien le palmier !

3. Tejsir Taci (FC Saint-Sulpice / N°8) / Techniquement impeccable, Tej a été tout proche d’ouvrir la marque sur un coup franc rendement exécuté.

17ème journée de championnat

FC Lusitano Gland - FC Saint-Sulpice 0-0 (0-0)

Buts : -
Carton jaune : -
Carton rouge : -
Equipe : Sekera, Duvoisin S. (36e Ben Dassa), Takkouche, Cuny, Duvoisin T., Perret, Fonseca (70e Adanjo), Taci, Burnier, Hoxha, Bruzzese.

Non rentrés : Decosterd, Cay, Corvino.

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Felder, Bizzarro, Loisel, Da Silva J., Anoz, Garrigos (Blessés), Python, Mendes (Malade), Caudrelier (Travail) Heller, Delattre (Pas convoqué).


Partagez sur les réseaux sociaux