Résumé de match

Gland II partage l'enjeu face au FC SSS

MARDI 16 SEPTEMBRE 2014 - PAR ULI HOEGAARDENESS


3 minutes de relâchements qui seront fatales au FC Saint-Sulpice. Une rencontre saccadée dû aux longs ballons et aux fautes diverses. Et des locaux égarant à nouveau des points à domicile face à un adversaire « soit disant moins fort »… Voici la dernière chronique d’Uli Hoegaardeness au pays de la 3ème ligue.

Avec un temps ensoleillé, une pelouse pas fraîchement tondue et un adversaire dans le doute, ce duel des opposés auraient dû permettre au FC Saint-Sulpice d’enchaîner sa deuxième victoire d’affilée. Malheureusement, ou plutôt heureusement dans le football, rien ne sert de posséder de la qualité dans son effectif, il faut effectivement affronter voir même combattre son rival et ce pendant 90 minutes durant pour remporter les 3 points mise en jeu. Dimanche, les galactiques du FC Saint-Sulpice, avec 9 absents de marques, n’ont pas ressui à faire tomber le FC Gland II. Comble de malchance ? Ou simple retour sur terre ? À vous de trancher…

1er mi-temps

Pour sa seconde rencontre à domicile, les hommes de Jean-Michel Perret n’avaient qu’une seule envie en tête celle de réussir un match plein, avec de la volonté, du jeu et surtout de prendre du plaisir entouré de leur camarade. Certes, le programme semblait alléchant mais la réalité du terrain en sera tout autre, explications !

Des imprécisions monstrueuses, un jeu exécrable et un FC Saint-Sulpice plus qu’hésitant 5 minutes durant, le début de rencontre n’est vraiment pas un chef d’œuvre en la matière. Cependant, par la suite, les galactiques vont reprendre du poil de la bête pour enfin se porter à l’assaut du but adverse.

Lionel Jové trouve Ali Jakaj à l’entrée de la surface de réparation mais l’essai est facilement capté par le dernier rempart du FC Gland II, Luis Allenspach. Une petite minute après cette occasion, c’est au tour de Mickael Peixoto d’avoir la possibilité de tenter une frappe sur une balle arrêtée. Le tir est fuyant mais Luis Allenspach reste attentif pour détourner difficilement le ballon. Les hommes de Jean-Michel Perret ont passé la vitesse supérieure, déboulent par les côtés et prouvent que malgré les absents, cette équipe reste redoutable.

7ème minutes de jeu, le FC Gland II se créé sa première occasion de la partie. Une perte de ballon à mi-terrain de la part des Serpelious qui permet à leur attaquant d’envoyer un parpaing par-dessus le but. La tentative de lob ne donne rien et Uli d’ajouter : Ce n’est pas toute les semaines qu’on passe sur Téléfoot… Non mais !

Malgré cette occasion minime de la part des visiteurs, le FC Saint-Sulpice continue sa progression en phase en offensive. En l’espace de seulement quelques minutes, les maîtres de l’univers (galactique…) vont être proche de l’ouverture du score sur balle arrêtée. Le premier a rentré bredouille de son essai est Ali Jakaj. Notre attaquant, en l’absence de Sonny Kok expulsé le week-end dernier, brosse sa balle, ne cadre juste pas son tir et ne peut que constater l’échec. C’est ensuite au tour d’Hervé Perret de se mettre en mode « chasse ». Sur un corner de Mickael Peixoto, Eliakim est trop court pour reprendre le ballon de la tête. Le cuire est mal dégagé et arrive dans les pieds d’Hervé Perret resté à 20 mètres. S’en suit un tir à la carabine qui touche les étoiles, qui tue un canard et qui dégomme un avion bref c’est largement par-dessus le but. Ultérieurement, Simon Duvoisin claque une tête suite à un coup franc de Mickael Peixoto mais c’est finalement à côté. Le FC Saint-Sulpice se fait de plus en plus pressant et va être récompensé lors de la 15ème minute de jeu.

Sur un corner intelligemment, magistralement, superbement joué par Mickael Peixoto sur Hervé Perret esseulé à 20 mètres, le FC Saint-Sulpice ouvre la marque. Notre numéro 25 a tout le temps d’être surpris, d’amortir le cuire et d’enchaîner avec une frappe pas puissante du tout mais bien placée qui surprend le portier adverse. Les locaux prennent un avantage totalement mérité !

Décidemment, les balles arrêtées sont sources d’occasions. Encore et toujours Mickael Peixoto à la baguette. Son coup-franc est dévié par Riadh Debbah de tête mais le cuire termine par-dessus la cage de Luis Allenspach. Une occasion très dangereuse mais qui ne donne rien.

Après 18 minutes de jeu, le FC Gland II va enfin sortir de sa taverne. Suite à un mauvais dégagement de la défense blanche, le ballon est récupéré par Jérémy Bays qui enchaîne une roulette, avant de lancer sur le côté gauche son ailier pour que le cuire finisse dans la surface de réparation. Armando Pisaturo est bien présent, reçoit le center mais tente de faire de la concurrence à Hervé Perret. Résultat, un canard de descendu partout...

12 minutes durant, la rencontre s’équilibre, de beaux gestes techniques sont réalisés, d’autre moins et aucune des équipes ne parvient à se créer des occasions. La rencontre devient moins passionnante mais c’était sans compter sur Lionel Jové qui suite à une transversale de Rémzy Maliqi depuis son propre camp réveille les badauds amassés au bord de la pelouse. Lionel s’en va affronter Luis et le bat d’un malin plat du pied au premier poteau. Le gardien est surpris et le FC Saint-Sulpice possède 2 longueurs d’avance au tableau d’affichage.

Dans une fin de première mi-temps où Armondo Pisaturo et Mickael Peixoto auront chacun une chance de frapper au but, les deux équipes se quittent, après 45 minutes de jeu, sur le score mérité de 2 à 0 pour les locaux.

2e mi-temps

Autant Uli a été très précis sur cette première période, autant Uli restera plus concis lors de cette seconde période. Le plus gros défaut des galactiques depuis le début de saison et cette facilité à croire que tout est acquis après avoir scoré par deux fois voir même plus. Malheureusement, à force de jouer avec le feu, on se brûle et ce fut exactement le même scénario dimanche face au FC Gland II.

Tout d’abord, cette ultime période de jeu n’atteindra jamais des sommets. Beaucoup de coups, des longs ballons, peu de solution en passe courte, le FC Saint-Sulpice et son adversaire du jour ne sont pas créatifs pour un sous…. Le match devient haché et à la 64ème minute de jeu, le vent va tourner.

Une passe en retrait ou plutôt une maladresse de Remzy Maliqi en direction de son gardien, Vjeran s’empare du ballon et l’arbitre décide d’intervenir en dictant une faute dans les 5 mètres. Scène incroyable, le match s’arrêt au moins 5 minutes pour faire place à quelques discussions incessantes. Finalement, le coup franc indirect sera sauvé magistralement par Vjeran. Le FC Saint-Sulpice a eu chaud.

Le FC Gland II commence à y croire vraiment. D’ailleurs, les hommes Claudio De Cesare vont réduire le score par l’intermédiaire d’Agon Rexhaj qui d’une frappe croisée bien placée mais molle trompe la vigilance de Vjeran. Le FC saint-Sulpice est à la peine et va devoir s’incliner une seconde fois de la soirée sur une action quasi la même et ce seulement 2 minutes après la réduction du score. Le buteur se nomme Matthieu Bochatey et il permet au FC Gland II d’égaliser.

Malgré une débauche d’énergie plus ou moins importante, les galactiques vont devoir partager l’enjeu de cette rencontre cependant Uli aimerait tout de même revenir avec toi sur ce dernier corner de la 94ème minute. Sur le moment, pour Uli, le but n’était aucunement valable cepedant après avoir revu les images de la WebTV du FC SSS, l’avis d’Uli a changé. Alors, et pour vous, but ou pas but sur la tête de Simon ? Et but ou pas but sur « la tête » d’Hervé Perret ? Dans les cas, l’arbitre a décidé de refuser cette réussite et permet aux deux équipes de rentrer aux vestiaires avec un partage de point.

Quel dommage pour les galactiques du FC Saint-Sulpice. Sans vouloir dénigrer notre adversaire du jour, il y en avait de la place pour mieux faire. Malheureusement, le sort en a décidé autrement. Bravo au FC Gland II pour leur retour presque miraculeux. Cela prouve à nouveau que dans le football rien n’est acquis gratuitement….

Maintenant place à une pause de quelques semaines avant d’aller affronter le FC SLO II pour un duel de haut de classement. Uli vous remercie pour le temps consacré à lire ce résumé et il vous souhaite une bonne fin de journée.

Les étoiles d’Uli

1. Rémzy Maliqi (FC SSS) / Toujours bien en place défensivement, jamais dépassé, Rémzy a tout simplement livré une copie parfaite. Une assiste sur le second but, pour son 1er match de championnat, Rémzy a été l’homme de la rencontre.

2. Lionel Jové (FC SSS) / Très remuant sur son couloir, toujours dans les bons coups et auteur d’un but, Lionel Jové mérite amplement cette distinction.

3. Rexhaj Agon (FC Gland II) / Une aisance technique pouvant faire pâlir Cristiano Ronaldo, auteur également d’une réussite, Agon a été le joueur adverse le plus dangereux. Jouant entre la ligne défensive et l’attaque, ce diable de n°19 a donné du fil à retorde à ses adversaires directs. Un très bon match de sa part.

Messieurs, Mesdames, et autres…, l’aventure continue….

Uli Hoegaardeness

4ème journée de championnat

FC Saint-Sulpice – FC Gland II 2-2 (2-0)

Buts : 15e Perret 1-0, 30e Jové 2-0, 68e Bochatey 2-1, 77e Rexhaj 2-2

Carton jaune : Cuny, Da Silva M., Maliqi
Carton rouge : -

Equipe : Miocevic V., Duvoisin S., Maliqi, Cuny, Resciniti, Peixoto, Perret, Da Silva M. (63e Zotta), Da Silva J., Jové, Jakaj
Non rentrés : Boret, Garrigos

Entraîneur : Perret Jean-Michel
Coach : José San Vicente

Notes : Saint-Sulpice sans Miocevic S., Kalimashi, Loisel, Oulevay, Zarlenga, Jaquier (Blessé), Kok (Suspendu), Burnier (Famille) et Duvoisin T. (Formation).


Partagez sur les réseaux sociaux